fuite massive Psychology of Passwords

Le coffre-fort numérique MemoCloud se charge de votre héritage numérique

La Toussaint est souvent un moment difficile pour ceux qui ont perdu un proche. Comment accéder aux informations de la personne décédée ? Le coffre-fort numérique MemoCloud se charge de cet héritage numérique.

Un proche décède et les implications difficiles administratives rentrent en jeu. Les difficultés lors d’une succession par manque d’informations données par le défunt se font rapidement sentir. Selon un sondage, 37% des Français confient ne pas trouver d’oreille « suffisamment attentive » pour parler de la mort, notamment après celle d’un proche. Cela a, en général, pour conséquence il devient de plus en plus évident qu’il faille réfléchir à ce qui va se passer, après sa mort. À l’ère du numérique, nous effectuons toutes nos démarches en utilisant Internet, que ce soit pour nos factures, nos impôts, nos contrats, nos informations bancaires et même de plus en plus pour notre patrimoine. Nos documents importants se retrouvent alors éparpillés sur des sites divers et variés et sur notre ordinateur sans que quiconque puisse en être informé s’ils nous arrivent quelque chose (incapacité ou décès).

Il est utile de savoir qu’avec 54 millions de contrats, 37 millions de bénéficiaires et un encours de 1 632 milliards d’euros, l’assurance-vie est le premier placement financier des Français et le soutien de premier plan pour le financement des entreprises françaises (Sondage FFA Ipsos Mars 2017). Par contre chaque année, des milliards d’euros ne sont pas reversés par lesdites assurances vies faute d’avoir retrouvé le bénéficiaire ou d’avoir été réclamées. De plus, près de 9 successions sur 10 n’ont pas établi de testament ou de dernières volontés, il est alors difficile de savoir ce que l’être cher veut ou voulait réellement.

Veut-il que l’on s’acharne thérapeutiquement sur lui ? Refuse-t-il le don d’organes ? Qui héritera de la maison qu’il avait achetée ? Quels sont les contrats qu’il a souscrits ? A-t-il une assurance vie ? Veut-il être incinéré ou enterré ? Tant de questions que les personnes confrontées à ce genre d’événements ne peuvent malheureusement pas répondre faute d’informations ou d’en avoir parlé en temps et en heures. Un Français de 67 ans, Robert Bentz, vient de lancer une idée, celle d’ouvrir un cloud dédié à cette problématique. Baptisé MemoCloud, cette idée regroupe un coffre-fort numérique chiffré en ligne qui doit permettre de protéger vos documents confidentiels et d’en organiser la ventilation en cas de décès ou d’incapacité. Seuls les bénéficiaires désignés auront accès au dossier choisi au moment opportun.

Deux solutions sont proposées, un gratuite et un espace de stockage de 100M ; et une payante (40€ l’année). Cette version assure la transmission des données aux bénéficiaires choisis par le souscripteur.

La question est de savoir maintenant comment les bénéficiaires connaitront l’existence de MemoCloud. Autre point, vous avez 20/30/40 ans aujourd’hui, et que dans 40 ans vous décédez, Memocloud existera-t-il encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *