Forrester Research

Piratage pour Forrester Research : des rapports clients volés

Le site Internet de la société Forrester Research, Forrester.com, a été infiltré. Une vulnérabilité qui a donné accès à un pirate à des informations commercialisées par FR.

Une faille de sécurité dans le site web de Forrester Research a permis à un pirate informatique d’avoir accès à des informations sensibles commercialisées par la société spécialisée dans les audits et analyses économiques.

Le pirate a trouvé un accès à l’espace permettant d’accéder aux rapports produits par FR et mis à disposition, pour les clients, sur le site Forrester.com. Les attaquants ont été détectés après l’intrusion. Les comptes créés pour l’occasion par les malveillants ont effacé du système. Le cabinet de conseil, l’un des plus influents du monde, a indiqué qu’aucunes données clients n’avaient été impactées. Les pirates ont infiltré l’infrastructure hébergeant le site Forrester.com. Un espace qui permet également aux clients de télécharger des études de marché. Des accès en fonction de leurs contrats avec Forrester Research. Autant dire une manne d’information stratégique pour qui sait s’en servir.

Les sociétés d’audits et autres études de marché sont des cibles VIP+ pour les espions du numérique. A l’image des agences de presse spécialisée dans l’économie, porteuses de communiqués de presse non encore diffusés ou mis sous embargo.

En 2015, cinq personnes étaient arrêtées aux États-Unis pour s’être fait une spécialité boursière pas comme les autres. Ils pirataient des agences de presse spécialisées. Le but, de mettre la main sur des données encore publiées concernant des sociétés cotées en bourse. Les pirates mettaient en vente les informations volées auprès d’acheteurs initiés aux arnaques financières. Les malveillants proposaient aussi d’accéder aux serveurs compromis, soit ils offraient la possibilité de consulter des listes « d’achats » et de « souhaits » à partir d’informations qui devaient être diffusées par les agences. Une infiltration qui va durer 5 ans !

Un procédé qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’action pirate menée contre Forrester Research.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *