Site icon Data Security Breach

Ce que la cybersécurité a à apprendre des jeux vidéo

Les moyens mis en œuvre pour protéger la sécurité numérique des personnes et des États ne cessent d’évoluer avec le temps. Pour améliorer ces performances, les professionnels de la cybersécurité peuvent se tourner vers un secteur riche en enseignements, celui des jeux vidéo.

Le problèmes des outils de cybersécurité

Pour garantir notre protection, de nouvelles solutions de sécurité sont proposées chaque année par les industriels. Ces solutions, souvent faillibles, peinent à convaincre les utilisateurs puisqu’elles ne permettent pas une réelle implication de l’utilisateur. Pour s’améliorer, l’industrie de la cybersécurité devrait peut-être s’inspirer des règles et pratiques des jeux vidéo.

Les jeux vidéo et l’implication de l’utilisateur

Parmi les caractéristiques des jeux vidéo, et les raisons de la fidélité des joueurs, on trouve en premier lieu la notion de gameplay. Il s’agit de la sensation tactique et de l’interaction du joueur avec le jeu, en dehors des effets visuels et sonores. De la qualité du gameplay dépend le succès du jeu vidéo. S’inspirer de ce concept signifierait pour les industriels de la cybersécurité proposer des outils engageants pour l’utilisateur. En étant l’acteur de sa propre protection, il prendrait conscience de l’importance de perdre certaines mauvaises habitudes.

La force de la communauté des joueurs et l’ensemble des stratégies élaborées, notamment dans les jeux PVP comme Mech Arena ou Total Domination, sont un autre aspect à exploiter pour améliorer les performances des outils de protection numérique. La logique, la ténacité et la vigilance des joueurs sont autant d’attributs à transposer chez les utilisateurs de produits virtuels.

Les jeux RTS, une source d’inspiration méconnue

La cybersécurité et les jeux RTS, des principes communs

Parmi les nombreux types de jeux vidéo, il y en a un dont les mécanismes sont particulièrement intéressants pour la cybersécurité : les jeux RTS (Real-Time Strategy) ou STR en français (Stratégie en Temps Réel). Le principe de ces jeux est de construire des structures et des unités dans le but d’acquérir des ressources pour défendre les zones contrôlées par le joueur en temps réel.

Les similarités entre jeux RTS et protection numérique traditionnelle

Les principes et pratiques des jeux RTS rappellent les règles du monde de la cybersécurité. Dans les deux cas, l’utilisateur doit comprendre la nature du terrain ou de la structure, construire et gérer des structures ou des logiciels, prioriser les alertes et les attaques, gérer les ressources, évoluer dans un climat d’incertitude et maîtriser le micro management et le macro management.

Les différences entre la cybersécurité et les jeux RTS

Si ces similarités sont frappantes, les différences entre ces deux univers le sont tout autant puisqu’il est facile d’apprendre les règles des jeux RTS, mais très difficile de comprendre celles de la cybersécurité. De même, il est difficile de se défendre en équipe dans le monde réel alors que c’est la base des jeux vidéo. Et bien sûr, ne pas réussir à contrer une attaque dans un jeu RTS ne fait que redémarrer la partie, tandis que les conséquences sont bien plus graves lorsqu’il s’agit d’une agression dans la réalité.
En fait, ce sont ces différences qui devraient inspirer les concepteurs d’outils de protection numérique. En faisant des utilisateurs les acteurs de leur propre sécurité et en leur permettant d’apprendre rapidement et facilement les règles de la protection numérique, un grand nombre de menaces et d’attaques pourraient facilement être parées au quotidien.

Le monde de la cybersécurité a tout à gagner à tirer des enseignements d’autres secteurs, notamment ceux du divertissement, pour améliorer la performance de ses produits.

Quitter la version mobile