Site icon Data Security Breach

40 000 informaticiens en moins, en Russie

Pour le premier semestre 2022, environ 40 000 informaticiens ont quitté la Russie.

Un second effet à la guerre lancée par Vladimir Poutine, en Ukraine, les emplois spécialisés disparaissent. Après les craintes visant les mises à jour de logiciels, le blocage des smartphones sous Android et iOS, voici venir la nouvelle crainte high-tech sur le territoire Russe.

La Russie a perdu (ou va perdre) 40 000 informaticiens. Des employés de centres de développement d’entreprises étrangères, dont les maisons « mères » ont décidé de fermer leurs bureaux en Russie. Une second trimestre qui va faire de gros dégâts, la Russie n’étant pas capable de remplacer ces personnels partis.

La seconde fuite de cerveau est celle des entreprises russes qui travaillaient sur les marchés étrangers. Les informaticiens Russes vivant à l’étranger sont censés rentrer dans leur pays avant la fin de l’année.

Quitter la version mobile