Site icon Data Security Breach

Géolocalisation de véhicules, l’avenir routier ?

De plus en plus de véhicule sont équipés d’un système de géolocalisation. De la voiture de « monsieur tout le monde » et son GPS, en passant par des supports professionnels offrant la possibilité de suivre et sécuriser sa flotte de livraison en temps réel. Comment fonctionne ces systèmes ? Sont-ils de confiance ?

Depuis le 31 mars 2018, tous les véhicules neufs doivent être équipés d’un système de géolocalisation et d’appel des urgences en cas d’accident. Un système baptisé eCall. L’avantage de ce système de géolocalisation, un contact immédiat avec le centre de secours le plus proche. eCall permet aux pompiers, par exemple, de retrouver l’emplacement exact du véhicule et des passagers en danger.

Le parc automobile datant d’avant mars 2018 n’est pas concerné. L’autre inconvénient, les erreurs de manipulation et les potentiels bugs. Un système qui n’a pas pour vocation de tracer les véhicules, mais de lancer un « SOS » en cas de besoin.

Deux appels sont lancés, le premier, baptisé le Public Safety Answering Point (il est automatique) et le second, via la voix des passagers, dans la mesure où ces derniers sont dans la capacité de parler.

Suivi par GPS

L’autre système de « suivi » que les véhicules peuvent embarquer, le GPS de géolocalisation en temps réel. Ici, ce système intéressera surtout les entreprises. Le projet Web Fleet est l’un de ces systèmes permettant de connecter un véhicule (voiture, camion, fourgonnette …) au régulateur de l’entreprise (bureau, entrepôt …).

Ce produit de géolocalisation prend la forme d’un boitier baptisé LINK. Il est exploitable via un logiciel, baptisé WebFleet, en charge de la gestion des véhicules équipés du GPS.

Via cet outil, il est possible de suivre le chemin parcouru, par exemple, par un camion. Connaître ses points de passage, ses arrêts, le rediriger en cas de bouchons routiers.

Un outil qui devient très vite un allier dans les choix opérationnels de l’entreprise utilisatrice. Webfleet permet aussi de connaitre la vitesse de chaque véhicule et d’être alerté en cas d’accident. L’accéléromètre embarqué permet cette interaction sécuritaire.

Quitter la version mobile