Site icon Data Security Breach

La Gendarmerie Nationale coupe l’infiltration de Retadup

C3N Retadup

960 000 ordinateurs de part le monde désinfectés du code malveillant Retadup par le centre de lutte contre les criminalités numériques de la Gendarmerie Nationale.

Les militaires du centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) ont frappé fort en faisant taire le code malveillant Retadup. Après une prise de contrôle du serveur permettant de contrôler plus de 960 000 machines de part le monde, les cyber gendarmes ont désinfectés les machines zombies.

Un sacré coup de frein aux actions malveillantes d’un groupe de pirates connus pour agir de Palestine.

Retadup est un cheval de Troie permettant de surveiller un ordinateur, intercepter les frappes claviers. Il peut aussi mettre la main sur les données financières, dont des cryptomonnaies. ZATAZ explique que la furtivité du logiciel pirate fait de lui un code malveillant redoutable.

Quitter la version mobile