Site icon Data Security Breach

Les services secrets britanniques lancent un casse tête pour recruter

Un processus de recrutement a été lancé par les grandes oreilles britanniques, le GHCQ. Le service d’écoute de Grande-Bretagne met au défi les candidats qui postulent à un poste chez 007. Mission du futur « espion », savoir cracker une série de codes énigmatiques mis en ligne sur un site officiel mis en ligne pour l’occasion, le « Can You Find It? ». Ce casse-tête se compose de 29 blocs de cinq lettres. Il faut déchiffrer la chose en cinq réponses. Les réponses conduisent alors le demandeur d’emploi dans une chasse au trésor locale.

L’année dernière, une campagne similaire avait été lancée. 170 bonnes réponses pour 3,2 millions de visiteurs. A noter que les espions de sa gracieuse majesté propose aussi des lots : des Raspberry PI et des Nexus Google 7 ! Bref, étonnant écho après les révélations d’espionnage de la Belgique par le GHCQ.

En février 2012, l’ANSSI, l’entité française dédiée à la sécurité des infrastructure informatique du pays lancé le même type de concours. L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information avait caché un message dans l’un de ses logos. Une série de chiffres et de lettres, ainsi que le « AUTH:DE9C9C55:PCA » qui se situaient entre la map monde et le titre gravé dans le cercle bleu.

Quitter la version mobile