Site icon Data Security Breach

Des pirates se font passer pour la chambre des Notaires de Paris

Une campagne d’hameçonnage conduite par le groupe cybercriminel Emotet a exploité l’image de la chambre des Notaires de Paris.

Pour cette campagne d’attaques, le groupe s’est fait passer pour la Chambre des Notaires de Paris et a incité le destinataire de l’email à télécharger un document en pièce jointe. Un grand classique ! La pièce jointe ayant pour but final de permettre l’infiltration de l’ordinateur de la cible.

D’après les chercheurs de Proofpoint ce type de courriers piégés Emotet ont ciblé de nombreux pays, dont les Etats Unis, le Royaume Uni, le Japon, l’Allemagne, l’Italie, la France, le Mexique et le Brésil.

Le groupe Emotet (ou TA542), pourtant démantelé par la police en janvier 2021, a refait surface en novembre 2022. Après une pause, le groupe a testé de nouvelles techniques et procédures pour piéger leurs victimes. Il s’est récemment tristement illustré en volant les informations des cartes de crédit sur Google Chrome, via des campagnes de spam qui incitent les utilisateurs à cliquer sur des fichiers ou des liens infectés.

Emotet sert aussi à des campagnes d’infiltrations qui auront pour missions des demandes de rançons aprés l’exfiltrations de données sensibles. Des affiliés du groupe LockBit 3.0 auraient exploité, dernièrement, cet outil pirate pour lancer des ransomwares.

Quitter la version mobile