Site icon Data Security Breach

Pharos veut tisser un lien avec ses contributeurs

L’exceptionnel travail de la plateforme Pharos, elle permet d’alerter les autorités de cas de pédopornographie, apologie du terrorisme, violence, etc. va permettre de tisser un lien plus étroit avec ses contributeurs.

La plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements, plus connu sous le nom de PHAROS, permet depuis 2009 de signaler des contenus et comportements en ligne illicites. Un amendement à la loi vient de valider le fait que PHAROS va pouvoir communiquer de manière plus efficace et proche de ses contributeurs.

« Le présent amendement vise à entretenir la démarche citoyenne de signalement à travers la mise en place de bilans semestriels, qui seront communiqués par mail à la communauté de contributeurs de Pharos et publiés sur le site internet-signalement.gouv.fr. » indique le Député (5e circonscription des Côtes d’Armor) Eric Bothorel.

Informer les utilisateurs/contributeurs de son activité entretient le lien. C’est désormais dans la loi, avec l’amendement adopté en commission des lois.

En 2021, PHAROS a reçu 365 000 signalements (290 000 en 2020).

Quitter la version mobile