Site icon Data Security Breach

Pour quelques dollars des sociétés donnent accés aux données d’internautes aux services secrets US

La société Babel Street est spécialisée dans le marketing digital. Ses outils permettent de suivre les internautes afin de leur proposer des promotions ciblées. L’entreprise a vendu des  informations collectées aux services secrets américains.

Pendant que l’Oncle Sam hurle à qui veut l’entendre que la Chine, la Russie, … sont des adeptes de la surveillance numérique globalisée (ce qui n’est pas faux), la Maison Blanche n’est pas si clean qu’elle tente de le faire croire. Le journal Vice vient d’expliquer comment les services secrets des États-Unis (USSS) ont signé un accord avec la société Babel Street afin d’exploiter les données de géolocalisation proposée par son outil « Locate X« .

Babel Street est un spécialiste du marketing digital. Locate X permet de suivre les déplacements d’un téléphone, et cela de manière anonyme. Un contrat de 2 millions de dollars.

Locate X utilise les informations générées par des applications installées dans les mobiles. Le hic! est que les services secrets américains n’avaient aucune autorisation d’exploiter les données en question. Un contrat d’un an, entre septembre 2017 et septembre 2018.

D’autres agences américaines ont acquis le même type de « technologie » comme celle de la société Venntel explique le Wall Street journal.

De quoi regarder la moindre application proposant une géolocalisation d’un autre œil.

Quitter la version mobile