Drupalgeddon 3 ? Mise à jour urgente de Drupal le 25 avril

Il y aura une version de sécurité de Drupal 7.x, 8.4.x et 8.5.x le 25 avril 2018 entre 16h00 et 18h00 UTC.

Cette mise à jour doit permettre de corriger une faille considérée comme sérieuse. Drupal vous invite à réserver du temps pour les mises à jour de base à ce moment-là, car il existe un risque que des exploits soient développés en quelques heures ou quelques jours. Des attaques qui pourraient mettre à mal les sites sous ce CMS.

Cette mise à jour de sécurité fait suite à celle publiée sous le numéro SA-CORE-2018-002 le 28 mars.

  • Les sites sur 7.x ou 8.5.x peuvent immédiatement se mettre à jour lorsque l’avis est publié en utilisant la procédure normale.
  • Les sites de la version 8.4.x doivent immédiatement mettre à jour la version 8.4.8 qui sera fournie dans l’avis, puis planifier la mise à jour vers la version 8.5.3 ou la dernière version de sécurité dès que possible (puisque la version 8.4.x ne reçoit plus de sécurité officielle couverture).

L’avis de sécurité indiquera les numéros de version appropriés pour chaque version. La page de rapport de mise à jour de votre site recommandera la version 8.5.x même si vous utilisez 8.4.x ou une version plus ancienne, mais la mise à jour temporaire du rétroportage fourni pour la version actuelle de votre site vous permettra de mettre à jour rapidement sans les effets secondaires possibles. mise à jour de version mineure.

Des correctifs pour Drupal 7.x, 8.4.x, 8.5.x et 8.6.x seront fournis en plus des versions mentionnées ci-dessus. (Si votre site est sur une version de Drupal 8 antérieure à 8.4.x, il ne reçoit plus de couverture de sécurité et ne reçoit pas de mise à jour de sécurité.Les correctifs fournis peuvent fonctionner pour votre site, mais la mise à niveau est fortement recommandée. vulnérabilités de sécurité divulguées.)

Cette version ne nécessitera pas de mise à jour de la base de données.

La mise à jour de mars a fait beaucoup de bruit, surtout sur les sites qui n’avaient pas été mis à jour avec des milliers d’attaques et infiltrations par des mineurs malveillants de cryptomonnaies. (Source : Luc T.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *