Site icon Data Security Breach

Prendre la main sur un Mac OS X 10.10, aussi simple qu’un tweet

MacRansom

Une faille visant les utilisateurs de MAC permet à un pirate de prendre la main sur un ordinateur de la grosse pomme. Une faille triviale qui est déjà corrigée… pour les futurs MAC.

Prendre la main sur un mac, sous Mac OS X 10.10, aussi simplement que de cliquer sur une souris. Yosemite, la version 10.10 de l’OS de la grosse pomme, est la dernière version stable du système d’exploitation d’Apple. Bilan, de nombreuses personnes sont donc touchées par cette vulnérabilité. L’exploit est si trivial qu’il tient dans un tweet.

Pour devenir root, un pirate n’a pas grand chose à faire pour obtenir les privilèges de niveau administrateur sur un Mac OS X Yosemite. Un bug de sécurité qui peut être exploité par des logiciels malveillants. La faille a été découverte par Stefan Esser, un allemand spécialiste de la sécurité informatique pour MAC. Une attaque possible grâce à une variable d’environnement appelée DYLD_PRINT_TO_FILE qui a été ajouté dans le Yosemite. Un pirate n’a jouer avec la chose pour devenir calife à la place du calife.

Cette faille est présente dans la dernière version de Yosemite, OS X 10.10.4, et dans la version bêta (10.10.5). Il faut mettre à jour son MAC avec la version bêta El Capitan (OS X 10.11) pour ne plus être vulnérable. « Apple fournit des correctifs pour la sécurité des versions bêtas de ses futurs produits, mais ne résout pas les versions actuelles » termine Esser. Vous pouvez installer SUIDGuard, sur votre « vieux » Mac, en attendant de passer sous une version El Capitan propre et 100% terminée. (Merci à Metabaron)

Quitter la version mobile