Cybersécurité Entreprise Propriété Industrielle Social engineering

Comment éviter que la Coupe du monde de rugby ne mette votre réseau d’entreprise en péril ?

20 pays s’apprêtent à entrer dans la bataille de la coupe du monde de rugby. Mais cet événement sportif pourrait nuire aux entreprises, et notamment à leur infrastructure informatique. Toutefois, les horaires de diffusion des matchs et l’utilisation croissante d’appareils personnels au travail (smartphones, tablettes), laisse augurer des problèmes pour les infrastructures informatiques.

Les matchs de poules sont programmés tout au long de la journée avec des coups d’envoi à 15 h 30, 17 h 45 et 21 h. Partout dans le pays, des smartphones, tablettes et ordinateurs portables se connecteront aux matchs en streaming, et ce même au sein des entreprises. Dès leur arrivée le matin, certains employés consulteront également les temps forts du match qu’ils n’auront pas pu voir la veille.

Les employés s’assureront de ne rien rater des matchs, mais en parallèle ils seront nombreux à se plaindre de la lenteur de leurs applications. C’est pourquoi le service informatique doit être prêt à déployer d’autres actifs pour anticiper et gérer les problèmes potentiels et mettre en œuvre des procédures au fur et à mesure que ces derniers se produisent.

Voici les six principales recommandations pour mettre à l’abri votre réseau d’entreprise

1. Plan des matchs
Ayez toujours un plan des matchs. Idéalement, commencez par éduquer les utilisateurs sur les conséquences du streaming en direct pour l’entreprise et demandez-leur de chercher des sources alternatives, comme une télévision à disposition dans la salle de pause de l’entreprise.

2. Respecter les règles du jeu
L’autorégulation est préférable à la régulation imposée, mais la modification des politiques existantes concernant l’accès internet est une bonne option de secours pour limiter l’impact des fans de rugby sur la capacité du réseau.

3. Examiner vos tactiques
Soyez stratégique et utilisez au mieux les outils à votre disposition. Pour obtenir un certain niveau de contrôle sur le réseau d’entreprise, vous devez envisager de suivre le trafic par numéro de port, par adresse IP ou par paquets de données. Cela vous aidera à suivre, contrôler et équilibrer l’utilisation de la bande passante.

La plupart des organisations possèdent déjà des outils de gestion et de surveillance réseau à un niveau ou un autre, mais elles ne les utilisent pas de façon efficace.  Ces outils peuvent permettre d’équilibrer l’utilisation de la bande passante du réseau afin d’autoriser les utilisations, à des fins de divertissement, tout en privilégiant l’utilisation critique pour l’entreprise.

4. Consultez l’historique des performances
Vous devez connaître vos joueurs et leurs performances. Si vous ne pouvez pas trouver l’auteur d’une infraction, vous ne pouvez pas vous défendre dans la compétition pour la bande passante disponible. Vérifiez si votre logiciel de surveillance réseau peut vous avertir en cas de pic soudain de la demande de bande passante, puis voyez si vous pouvez préciser la source pour identifier le ou les utilisateurs à l’origine du pic.

5. Carton jaune
Une fois les utilisateurs gourmands de votre bande passante identifiés, quelques mots au sujet de la politique d’entreprise suffiront la plupart du temps à régler la situation. Si cela ne permet pas de réduire la demande, passez au niveau supérieur.

6. Carton rouge – Banc de touche
Mettre du contenu sur liste noire peut être utile, mais ce n’est pas toujours la solution. Ce n’est pas si simple de faire la différence entre un contenu de streaming valide ou non valide. Il existe des moyens plus simples de traiter le problème tout en restant souple et en permettant aux employés de rester connectés à leur événement préféré. Placer des applications comme Windows Media Player sur liste blanche peut aider car les utilisateurs ne pourront pas l’exécuter sans autorisation. Toutefois, des employés qui dépassent largement et régulièrement les besoins en données inhérents à leur rôle peuvent voir leur accès aux sites de streaming automatiquement limité ou totalement interdit. Et contrairement aux méchants tacles sur le terrain, les contrevenants n’oseront probablement pas se plaindre de la décision de l’arbitre.

En conclusion, si vous souhaitez vous sentir l’âme d’un Champion du monde et assurer l’activité optimale de votre entreprise pendant ce grand tournoi, sachez toujours exactement combien de bande passante vous avez et soyez prêt à faire des changements à la volée si nécessaire. De cette façon, vous serez sûr que la Coupe du monde de rugby ne deviendra pas un carton rouge pour votre réseau et vous aurez même une chance de pouvoir décompresser et vous détendre jusqu’au coup de sifflet final. (Par Yannick Hello, Directeur Régional EMEA chez Ipswitch, Inc)

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets