Cybersécurité Espionnae Vie privée

La NSA dans World Of Wacraft et le Xbox Live

Le service secret américain aurait espionné à grande échelle les jeux vidéo en ligne tels World of Warcarft et le réseau Xbox Live.  Edward Snowden n’en finit pas de sortir des documents tous plus fous les uns que les autres. Le dernier « truc » en date, diffusé par le journal britannique The Guardian, indique que la NSA aurait mis la main sur des millions d’informations de jeux en ligne. World of Warcarft et Second Life ont été montrés du doigt.

A noter que le Xbox Live serait aussi concerné. Il parait que la NSA aurait tenté de recruter des joueurs afin que ces derniers veillent aux discussions bizarres. Des propos de terroristes. Vue les commentaires tenus dans des jeux tels que Call of Duty, autant dire que la NSA a du se tirer une balle dans le e.pied. Enfin du moins si les informations de Snowden s’avérent vraies. Nous rappelons tout de même qu’il est l’unique source traitant des fuites de la NSA.

Cela expliquerait peut-être aussi la grande mode des jeux en ligne en mode cloud. Les informations sont ainsi sauvegardées hors PC et consoles, donc plus facilement accessibles. Alors, possible ? Il serait marrant de découvrir que la grande majorité des phishing World of Warcraft soient signés NSA ! En attendant, nous conseillons aux 007 locaux de surveiller MineCraft, nous y avons vu d’étranges constructions, en forme de cube !

 

1 Comment
  1. Schwarzy 6 ans ago

    Tout cela paraît très plausible, d’autant plus si on prend en compte le fait que Microsoft ait rendue la kinect obligatoire pour faire fonctionner sa console et que la dans un premier temps, la camera reste allumé, cela même lorsque la console était éteinte. De plus une connexion à internet toutes les 24h de la console etait obligatoire afin de pouvoir jouer en ligne.
    En considérant toutes ces contraintes, il est difficile de croire que toutes ces idées n’aient pas été imposées par la NSA ou un autre organisme fédéral des Etats-Unis.
    Pourrait-on réellement penser que Microsoft ne s’attendait pas à un refus de la plupart de ces utilisateurs à cause de ces contraintes.
    Bien entendu, Microsoft a du revoir tout ceci à la baisse

Comments are closed.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets