Cyber-attaque Cybersécurité Entreprise Fuite de données Piratage

Fireball, un malware aux 250 millions d’ordinateurs piégés

fireball

Fireball : une opération d’infiltration qui aurait infecté plus de 250 millions d’ordinateurs dans le monde et 20% des réseaux d’entreprises.

Le logiciel malveillant, appelé Fireball, agit comme un navigateur mais peut être transformé en un logiciel de téléchargement de logiciels malveillants. Fireball est capable d’exécuter n’importe quel code sur les machines victimes, ce qui entraîne une large gamme d’actions : voler des informations, suppression de logiciels, … Les principaux pays infectés sont l’Inde (10,1%) et le Brésil (9,6%).

Fireball, ennemi de masse 

Du piratage informatique de masse ! La portée de la distribution de logiciels malveillants est alarmante. Selon l’analyse, plus de 250 millions d’ordinateurs dans le monde ont été infectés: en particulier, 25,3 millions d’infections en Inde (10,1%), 24,1 millions au Brésil (9,6%), 16,1 millions au Mexique (6,4%) et 13,1 millions en Indonésie ( 5,2%). Les États-Unis, 5,5 millions d’infections (2,2%).

Basé sur ses capteurs, Check Point affiche que 20% de tous les réseaux d’entreprises sont affectés. Les taux de succès aux États-Unis (10,7%) et en Chine (4,7%) sont alarmants, mais l’Indonésie (60%), l’Inde (43%) et le Brésil (38%) ont des taux beaucoup plus graves.

Un autre indicateur du taux d’infection incroyablement élevé est la popularité des faux moteurs de recherche de Rafotech, la société derrière cette infiltration. Selon les données de trafic Web d’Alexa, 14 de ces faux moteurs de recherche figurent parmi les 10 meilleurs sites Web, dont certains arrivent occasionnellement aux 1000 premiers.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets