Site icon Data Security Breach

Loyalty build piraté : 1,2 million d’internautes concernés

Les bases de données, le nouveau jouet pour les pirates informatiques. Après ADOBE [lire], après MacRumors (860.000 comptes, ndr), voici le tour du site Loyalty build a se retrouver confronté à un vol de données numériques. Ce portail est spécialisé dans la fidélisation de clients pour de grandes enseignes comme AXA Irlande.

Loyalty build vient d’annoncer le passage d’un pirate dans ses entrailles numériques. Bilan, 1,2 millions d’inscrits se retrouvent avec leur vie privée dans les mains d’un inconnu. Emails, adresses physiques, numéros de téléphone. Pour 376.000 personnes, des suisses ou belges, les données bancaires sont à rajouter à la liste des données volées. Des informations financières… non chiffrées, ce qui est illégal en Europe.

Loyalbuild propose un système de fidélisation de clienteles. Voilà qui risque de lui faire mal ! Les entreprises affiliées viennent de fermer leur espace « Loyalbuild » afin de protéger leurs propres clients.

Quitter la version mobile