Cyber-attaque Cybersécurité Mise à jour Patch Piratage Social engineering

Des experts du piratage informatique seront bientôt défiés par une machine du DARPA

darpa
Au mois d’Août, sept machines participeront au premier tournoi international de défense informatique, et le vainqueur affrontera des experts du piratage informatique, selon l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense DARPA, une agence du département américain de la Défense chargée de développer de nouvelles technologies pour l’armée américaine.

La DARPA a également annoncé qu’elle organiserait le Cyber Grand Challenge, un programme pluriannuel qui s’achèvera le 4 août à Los Angeles sur une compétition de cyberdéfense sans précédent ouverte au public. Cet événement sera organisé en collaboration avec DEF CON, l’une des conventions annuelles de piratage informatique les plus grandes et les plus reconnues au monde. Pendant cette compétition, les programmateurs des sept équipes finalistes se retireront et laisseront leur machine se battre de manière autonome pour remporter le grand prix, qui vaut des millions de dollars.

En outre, la machine de l’équipe qui remportera la compétition devra ensuite faire face aux meilleurs hackers, les vainqueurs de la compétition « Capture the Flag » (CTF) de DEF CON, qui aura lieu le 5 août, a indiqué la DARPA. « Ce sera la première fois que des concurrents mécaniques participent à l’événement, et cela pourrait annoncer le jour où l’ordinateur deviendra le grand maître de la cyberdéfense, comme cela s’est produit avec les échecs et Jeopardy! », a déclaré la DARPA dans un communiqué.

Capture the Flag

Le premier Grand Challenge de la DARPA était une compétition pour voitures autonomes organisée en 2004. Bien que l’événement ait été un échec, aucun véhicule robotisé n’ayant réussi à finir le parcours, cette compétition a cependant incité de nombreuses autres entreprises, dont Google, à s’intéresser à la fabrication de véhicules autonomes.

La DARPA souhaite à présent organiser la même compétition pour la cyberdéfense. D’après l’agence, le processus de recherche et de correction de bogues, de cracks ainsi que d’autres vecteurs d’infection reste en effet encore artisanal. Avec le développement de l’Internet des objets (IdO), la sécurité des systèmes informatiques doit évoluer vers un processus extensible et largement automatisé.

Cependant, « contrairement aux voitures autonomes, pour lesquelles le chemin vers l’autonomie complète, aussi difficile soit-il, n’est qu’une question de progrès technologique, nous ignorons encore si l’autonomie de raisonnement exigée par la cyberdéfense est possible à atteindre », a expliqué le directeur de programme de la DARPA Mike Walker, qui a organisé le Cyber Grand Challenge en 2013.

« De la même manière que le premier vol effectué par les frères Wright n’est pas allé loin mais a déclenché une chaîne d’événements qui a rapidement permis au monde de réduire les distances, une démonstration convaincante que la cyberdéfense automatisée est possible serait un changement de paradigme important et précipiterait l’arrivée du jour où les pirates informatiques n’auront plus les avantages inhérents dont ils bénéficient aujourd’hui« , a estimé M. Walker. (PeopleDaily)

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets