Cybersécurité loi

Terrorist Travel Prevention : vos identifiants aux réseaux sociaux pour vous rendre aux USA

Terrorist Travel Prevention pirateraient leur entreprise cyber-criminalité Règlement européen cadres
Terrorist Travel Prevention – Le gouvernement Américain est en train de peaufiner des nouveautés pour se rendre sur son territoire comme la fourniture de ses identifiants aux réseaux sociaux.

Terrorist Travel Prevention – Ambiance sympathique à venir, au passage de la frontière américaine. Pour ceux qui ont la chance, comme votre serviteur, de se rendre souvent sur le sol de l’Oncle Sam, le passage devant les « souriants » et très pointilleux policiers des frontières américaines (Customs and Border Protection) peut en refroidir plus d’un. Questions à la tonne via le formulaire I-94 : « Quelqu’un dans votre famille était nazi durant la guerre ? » et les CBP : « Placez vos dix doigts sur le capteur » ; « Ne souriez pas à la caméra » …

Prochainement, du moins si le gouvernement fédéral d’Obama fait voter ce renforcement de la loi de 2015 « Terrorist Travel Prevention« , les voyageurs seront invités à fournir leurs identifiants aux réseaux sociaux. On ne parle pas, évidement, des mots de passe, mais au moins l’adresse de votre Twitter, Facebook, Google+, … Pour traduire, il sera demandé vos logins, userID, Username. Une invitation qui pourrait devenir rapidement une obligation si les « gardiens » décident de trouver bizarre que vous n’en possédiez pas. Seront concernés, les ressortissants de pays n’ayant pas obligation à posséder un Visa, soit 38 pays, dont la France. Bref, ça va être sympa si, comme moi, vous utilisez une quarantaine de comptes et réseaux sociaux.

Il faudra m’expliquer à quoi servira cette fourniture aux autorités fédérales. Déjà que pour avoir son ESTA, les informations demandées sont légions. Rien n’empêche de garder certains de ses comptes sociaux secrets. A moins que les sbires d’Obama souhaitent comparer les IP des comptes proposés avec les IP de comptes surveillés, mais non identifiés. Seulement 800 personnes ont répondu à la consultation lancée par la Maison Blanche. La grande majorité indique que cette nouveauté ESTA est « ridicule« , « inutile« , « Une proposition de Donald Trump ?« .

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets