Cybersécurité IOT Mise à jour Téléphonie

Un tricheur de PokemonGo fait interdire un opérateur Belge

Pokemongo
Voilà une histoire belge qui n’a pas dû faire rire les clients et l’opérateurs Belges Proximus. Pour contrer un tricheur de PokemonGO, l’éditeur du Jeu Niantic a bloqué ses accès aux utilisateurs de Proximus.

Un internaute a voulu faire le malin et jouer à PokemonGo à sa façon. Je vous expliquais en juillet comment de nombreux tricheurs se fabriquaient de l’expérience dans le jeu de l’été sans même bouger de leur salon. Une idée idiote alors que le jeu réclame de marcher et sortir de chez soi.

Un de ses tricheurs a expliqué sur Reddit [Fermé depuis] avoir ouvert mille comptes via une connexion Proximus. Il faut dire aussi que cet opérateur Belge ne facture pas les datas qui transitent sur son réseau. Bilan, le tricheur a voulu jouer au plus malin. Sauf que les auteurs de Pokemon Go ne sont pas manchots dans la traçabilité. Niantic a bloqué une grande partie du réseau Proximus. Bilan, les serveurs de jeu de PokemonGo ont été interdits quelques temps.

Niantic explique que chasser les tricheurs lui permet aussi d’alléger ses serveurs abordés par des milliers de bots extracteurs de données. [Vif]

3 Comments
  1. Bircoum 4 ans ago

    « Une idée idiote alors que le jeu réclame de marcher et sortir de chez soi. »

    Je pense que c’est l’auteur de cette phrase l’idiot qui n’a point compris le réel intérêt.

    • Damien Bancal 4 ans ago

      Bonjour,
      L’intérêt de tricher dans ce genre de jeu trouve regard à vos yeux, c’est votre problème !

  2. Thierry D'Hulster 4 ans ago

    C’est surtout que Proximus fait du NAT sur son réseau mobile, du coup c’est facile de blacklister un range d’IP.

Comments are closed.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets

Privacy Preference Center