Android Sécurité Smartphone Virus

13 adwares ont réussi à s’infiltrer dans Google Play

Malheureusement, il convient de reconnaître que même les systèmes de validation d’applications des stores officiels ne sont pas parfaits. Lookout a détecté 13 nouveaux cas, ou applications, renfermant des adwares dans Google Play. Certains comportent des caractéristiques s’apparentant à celles des codes malveillants et se font même passer pour Facebook ; une fois installés il est alors difficile de les supprimer du smartphone.

Au cours du mois dernier, un certain nombre de rapports portant sur les adwares détectés dans Google Play ont été publiés. Au début du mois de février, des investigateurs ont constaté trois cas d’adwares qui ne commençaient à se comporter de façon malveillante, en présentant intempestivement à leurs victimes des publicités, que 30 jours après leur installation. De plus, ils forçaient les utilisateurs à ouvrir des pages Web dont le contenu pouvait s’avérer dangereux. À la fin du même mois, ces investigateurs ont découvert 10 autres cas d’adwares dont les comportements étaient similaires.

Deux familles d’adwares appelés HideIcon et NotFunny se sont cachées parmi les 13 nouveaux cas détectés par Lookout. Au total, selon les chiffres de téléchargement divulgués par Google, ces logiciels ont été téléchargés entre 130 000 et un demi-million de fois. Découvrons à présent ces dernières menaces en date :

HideIcon
Nombre de cas détectés : 1
HideIcon présente effectivement des caractéristiques s’apparentant aux logiciels malveillants car, une fois installé sur le smartphone, il fera exactement ce que son nom suggère : il cachera l’icône. Cela peut ne pas sembler dramatique, toutefois il est nettement plus difficile de supprimer une application sur votre smartphone si vous ne savez pas qu’elle y est installée. Après avoir caché son icône, des variantes d’HideIcon forceront l’affichage intempestif de publicités sur l’écran de l’utilisateur, ce qui pourra perturber son expérience. L’application ne semble proposer aucune modalité de service ni aucune valeur ajoutée pour l’utilisateur. Cheetah Mobile a été le premier à détecter cet adware en janvier. Google a supprimé cinq applications douteuses l’abritant, et pourtant HideIcon a réussi à s’infiltrer dans le système de Google Play via une autre application. Comment s’est-il présenté ? L’application prétend être un jeu de carte accompagné de ses consignes de jeu telles que reprises dans Google Play. Au moment de sa suppression par Google, 1 000 à 5 000 téléchargements avaient déjà été effectuées.

NotFunny
Nombre de cas : 12
NotFunny comporte deux parties: un « injecteur » et une « charge utile » ou le logiciel malveillant lui-même. L’injecteur se cache dans des applications de type « application gratuite de sonneries de Noël », des applications de fonds d’écran, des applications de faux pointeur, et d’autres encore. Quand une victime télécharge une de ces applications et la lance, l’injecteur l’invite à télécharger la charge utile. Cette application de charge utile prétend être Facebook, fait apparaître une icône Facebook sur l’écran d’accueil du smartphone et demande à l’utilisateur de lui accorder un certain nombre d’autorisations, dont notamment l’accès à ses informations personnelles, aux services payants, à ses messages et à sa position. Une fois l’installation terminée, la charge utile cache son icône. Comme la plupart des logiciels publicitaires, la charge utile force l’affichage de publicités intempestives sur le smartphone, ce qui peut perturber l’expérience de l’utilisateur. Le code est assez rudimentaire et n’indique pas qu’un adversaire sophistiqué se cache derrière la menace

Lookout a trouvé 12 cas différents de NotFunny dans Google Play, en provenance d’un certain nombre de comptes de développeurs différents. Nous ne savons pas si une ou plusieurs personnes sont derrière lesdits comptes. Les thèmes des applications parmi lesquelles nous l’avons trouvé allaient des « changeur de voix amusants » aux outils qui changent prétendument votre widget de batterie en une cigarette allumée.

Il est facile d’imaginer qu’une personne ayant récemment fait l’acquisition d’un nouveau smartphone se décide à télécharger de nouvelles applications amusantes, comme les susnommées, afin de personnaliser son expérience utilisateur. Après que Google ait retiré un premier groupe d’applications, le développeur en a téléchargé à nouveau deux autres, cette fois sans l’adware. On peut donc penser que le développeur avait inséré le logiciel douteux dans l’application sans en connaître ses propriétés malveillantes ou qu’il n’avait pas compris les règles de Google. Bien sûr, il se peut aussi que le développeur se soit rendu compte qu’il ne s’en tirerait pas si facilement.

Peut-on faire confiance au Google Play ?
En un mot, oui. Il faut que tous les membres du secteur joignent leurs forces afin d’être en mesure d’assurer la sécurité d’un marché d’applications, et Google travaille avec diligence avec les entreprises de sécurité pour s’assurer de la qualité des applications mises à disposition dans Google Play. Quand une application malveillante se glisse cependant aux travers des mailles du filet, Google la supprime le plus rapidement possible. À dire vrai, la bataille de la sécurité pour garantir la sûreté de nos appareils se mène sur plusieurs fronts.

Précautions à prendre pour optimiser sa sécurité
Lisez les avis des autres utilisateurs avant de télécharger une application. Si la majorité dit : « Cette application n’arrête pas d’afficher des pubs ! » ou tout autre commentaire négatif, doutez de la légitimité de l’application

Téléchargez des applications créées par des développeurs réputés ou de confiance. Si vous avez des doutes quant à une application, cherchez à en savoir plus sur son développeur

Assurez-vous d’installer une application de sécurité qui peut détecter les menaces telles que les logiciels publicitaires avant que ceux-ci ne vous perturbent

Lisez attentivement les autorisations que l’application vous demande avant de l’installer.

Supprimer un adware
Si une application a caché son icône, vous pouvez procéder de deux façons pour la désinstaller de votre appareil Android. Supprimez-la dans le menu des paramètres :

1. Accédez au menu des paramètres de votre appareil sous Android
2. Sélectionnez « Applications » ou « Gestionnaire d’applications »
3. Recherchez l’application que vous souhaitez désinstaller et appuyez dessus
4. Sélectionnez « Désinstaller »

Sinon, vous pouvez directement la désinstaller depuis Google Play :

1. Accédez à l’application Google Play
2. Appuyez sur l’icône de menu
3. Accédez à « Mes applications »
4. Appuyez sur l’application en question
5. Sélectionnez « Désinstaller »

1 Comment
  1. newsoftpclab 5 ans ago

    Il est dommage qu’en faisant un téléchargement on tombe sur des adwares!

Comments are closed.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets