Cybersécurité Microsoft Mise à jour

14 janvier : bye bye Windows 7 et de Windows Server 2008

Le 14 janvier, Microsoft tirera définitivement un trait sur Windows 7 et de Windows Server 2008.

Le 14 janvier, Microsoft tirera définitivement un trait sur Windows 7 et Windows Server 2008. Faut-il vraiment craindre pour la sécurité des ordinateurs exploitant encore ces deux OS ?

Depuis 5 ans, Microsoft alerte sur la fin de ses produits Windows 7 et de Windows Server 2008. La fin de la prise en charge de ces deux OS. Cela veut dire qu’il n’y aura plus de mises à jour et rustines de sécurité. En décembre 2019, le géant américain publiait ses derniers correctifs. L’un d’eux, le CVE-2019-1458, permet une élévation des privilèges sur une machine impactée. Bilan, un pirate peut prendre la main sur ce qui ne lui appartient pas. Comme par « magie », faille qui affecte à la fois Win7 et 2008. Les utilisateurs doivent-ils avoir peur pour l’après 2014 ?

Oui et Non !

Non, car si 0Day il y a, les pirates ne vont certainement pas attendre pour l’exploiter. D’autant plus que des dizaines de communiqué de presse incitent à migrer vers une version supérieure de Windows. Les pirates ne voudront certainement pas perdre l’occasion d’attaquer avant une potentielle migration.

Oui, car après le 14 janvier, les deux OS seront définitivement « mort ». Plus de mises à jour, d’évolutions, … Des pirates voudront peut-être se servir de ces « vieillards » pour lancer une attaque de type Wanacry.

Bref, vous êtes grands ! A vous de savoir si vous souhaitez jouer avec le feu ! Il y aurait encore 26% de PCs sous cet OS de part le monde. Pour rappel, Wanacry, en 2007, avait profité de 200 000 appareils obsolètes (dans 150 pays), selon Europol, pour se répandre. Microsoft avait annoncé la fin du support de ces deux OS, en 2015.ils, blogs …

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets