Base de données Cybersécurité DDoS Entreprise Justice Piratage

Attaque électronique contre le site de la BBC

DDoS prison

La prestigieuse BBC attaquée le 31 décembre par un DDoS violent qui a bloqué durant quelques heures ses sites et espaces de travail.

Un DDoS, lancé jeudi 31 décembre au matin, a bloqué le média britannique BBC durant plusieurs minutes. Une attaque qui a empêché, en interne, de fournir la moindre information sur le site officiel de l’antenne médiatique publique Anglaise. L’ensemble de ses services : replay, mails… étaient injoignables pour le public, comme pour les employés.

Qui derrière ce DDoS ? Plusieurs choix possibles allant du « piratin » qui teste un outil de Dénis Distribués de Services qu’il a loué ; un propagandiste de Daesh. Les choix sont tellement nombreux !

A noter que le site avait encore de sérieux ralentissement en ce 2 janvier. Une attaque qui change de celle orchestrée contre la British Broadcasting Corporation, en décembre 2013, par les pirates Hash et Rev0lver. Ces derniers avaient réussi à mettre la main sur les identifiants de connexion de ftp.bbc.co.uk. Un espace qui permettait aux journalistes et annonceurs de télécharger leurs contenus. Un an auparavant, un pirate iranien s’était invité dans l’espace « Perse » de la BBC [http://www.bbc.com/persian/].

Pour répondre à savoir qui est derrière l’attaque, une piste, qui reste cependant très « lol! ». Le journaliste Rory Cellan-Jones a reçu le message d’un groupe baptisé New World Hackers. Les « pirates » indiquent avoir testé leurs capacités opérationnelles sur le site de la BBC pour, ensuite, lutter contre Daesh ! « Ce n’était qu’un test. Nous n’avions pas l’intention d’empêcher son fonctionnement pendant plusieurs heures« .

A noter que les mêmes zouaves ont attaqué le site de Donald Trump, un autre extrémiste, mais à mille lieux de Daesh ! Bref, ils ont acheté des minutes DDoS et s’en servent !

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets