Le Wall Street Journal a rapporté que la NSA a espionné le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et ses principaux collaborateurs.

Le président Obama et son administration continuent l’espionnage des alliés et alliés « pour du semblant ». Le Wall Street Journal a confirmé l’espionnage numérique du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et de ses principaux collaborateurs. Comme le rapporte le WSJ, une mise sur écoute « de certaines conversations privées avec les législateurs américains et des groupes américano-juif». La NSA voulait clairement emmagasiner de l’information sur les tentatives de sabotage des accords avec l’Iran.

Ce qui est « marrant » dans cette histoire, c’est de lire les propos de toutes sortes d’internautes, tel que le politique Pete Hoekstra. Ce dernier a passé de nombreuses années à défendre les programmes de surveillance de la NSA. Aujourd’hui, il s’indigne de cette mise sur écoute massive de dirigeants israéliens. En 2014, Pete Hoekstra se moquait du Brésil et de l’Allemagne. Deux nations qui montraient du doigt l’espionnage de ses dirigeants par la National Security Agency.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets