Base de données Chiffrement cryptage Cybersécurité Entreprise Fuite de données Mise à jour Patch santé

Trois logiciels destinés aux dentistes vulnérables aux pirates informatiques

vulnérables
Base de données vulnérables et manipulation possible pour 3 logiciels destinés aux dentistes.

Outils professionnels vulnérables ! Le CERT de l’Université américaine Carnegie Mellon vient d’annoncer la découverte de problèmes informatiques dans trois logiciels destinés aux dentistes souffraient de failles informatiques qui donneraient un accès aux données sauvegardées via ces outils professionnels. Des fuites qui concernent aussi les patients.

Parmi les failles, des injections SQL qui ouvrent les portes aux informations gardées par les bases de données. Sont concernés deux logiciels de gestion de dossiers dentaires : Dentsply Sirona et Open Dental. Ce dernier est très mignon, j’ai pu tester la chose chez un dentiste ami Belge, il n’y a pas de mot de passe pour accéder à l’outil de gestion MySQL (sic!).

Le troisième logiciel montré par la roulette du CERT, le Dexis Imaging Suite 10. L’éditeur vient de conseiller à ses utilisateurs de mettre à jour les informations d’identification de la base de données. Bref, lisez le mode d’emploi et changez les accès, les urls, …

L’ampleur du problème semble énorme. Des milliers de dentistes utiliseraient l’outil en question, dont des clients gouvernementaux américains comme des cliniques de la marine ou encore de l’US Air Force.

Open Dental, en tant que logiciel libre et open-source, est disponible pour quiconque souhaite le télécharger. 4000 cabinets dentaires l’utiliseraient.

Justin Shafer, l’auteur des trois découvertes, est un spécialiste de l’informatique « dentaire ». Ce Texan avait fait les manchettes de la presse US, l’année dernière, après que le FBI se soit invité chez lui, pour l’arrêter, après avoir divulgué une faille dans le logiciel Dentrix.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets