vpn

La police néerlandaise a saisi deux serveurs appartenant à la société suisse Perfect Privacy dans le cadre d’une enquête. Les logs VPN concernés.

Récemment, la France et l’Allemagne ont déclaré la guerre au chiffrement avec un objectif de forcer les grandes sociétés de technologie à proposer des « outils » permettant de passer outre le chiffrement et l’anonymat des communications passant par les Internet. Bref, l’installation de backdoors [portes cachées]  dans les services de messageries sécurisés serait grandement appréciée. Et si cela ne fonctionne pas, la saisi du matériel reste la solution usitée par les autorités.

Le fournisseur de VPN [Virtual Private Network] Suisse, Perfect Privacy, informé, fin août, ses clients que deux de ses serveurs, basés chez I3D à Rotterdam au Pays-Bas, avaient été saisis par la police locale dans le cadre d’une enquête. La police n’a pas contacté directement la société Suisse, elle a été se servir directement chez son hébergeur néerlandais. Les fournisseurs de services VPN sont très souvent sollicités par la justice lors d’enquêtes en cours. Dans la majorité des cas, les sociétés, du moins celles basées dans des régions ou les législations sont peu regardantes sur le sujet, ne répondent pas. Il est fort probable que ce soit le cas pour Perfect Privacy.

En Avril 2016, la police néerlandaise avait déjà saisi du matériel, cette fois chez le fournisseur Ennetcom VPN, une société basée aux Pays-Bas et au Canada. Dans ce cas, la police avait  accusé Ennetcom d’aider les pirates informatiques et autres escrocs du numériques à se cacher.

A noter qu’un VPN reste un outil INDISPENSABLE si vous surfez hors de vos murs (Voyage, Gare, Hôtel, Aéroport…). Il permet de chiffrer vos communications entrantes et sortantes de votre ordinateur. Vos surfs sont, aussi, anonymes au regard du site, serveur, forum que vous visitez.

1 Comment
  1. @FabianRODES 3 ans ago
    Reply

    Tout à fait d’accord sur la nécessité d’utiliser une connexion VPN sécurisée lorsque l’on utilise en déplacements des réseaux peu fiables tels que les hotspots Wifi d’un hôtel, aéroport ou d’un lieux publics.

    En revanche, l’usage d’un VPN ne doit pas être le moyen de masquer son adresse IP en vue d’effectuer des actes répréhensibles au regard de la loi comme du piratage, de l’usurpation d’identité/bashing ou des téléchargements illégaux.

    Il est donc nécessaire de bien choisir son fournisseur de VPN ou bien de monter le sien chez soi (plusieurs FAI fournissent des Box avec un serveur VPN).

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets