Cyber-attaque

McAfee implante à Dubaï son premier centre dédié à la cyber-défense

hygiène informatique juges santé patients loueurs de voitures

Ce centre a pour objectif d’évaluer le risque des menaces, d’éduquer les clients et d’apporter des réponses rapides aux éventuels incidents qui se produisent dans les organisations de la région (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Ce nouveau centre arrive à point nommé pour les entreprises de la zone EMEA qui ont été les témoins de nombreuses attaques cette année. Il sera également un outil supplémentaire pour aider les économies émergentes à se protéger des menaces aussitôt qu’elles seront détectées. Les différents gouvernements de la région ont investi massivement dans de nouvelles solutions pour prévenir et minimiser l’impact des cyberattaques. Ces derniers travailleront en étroite collaboration avec le centre de cyber-défense de McAfee afin d’améliorer la protection.

Le paysage des menaces, en constante évolution, a stimulé l’émergence de services de sécurité sophistiqués alliant de solides compétences à une expérience reconnue sur le marché EMEA. Le centre fournira non seulement des services de réponses urgentes aux incidents détectés, des services de recherche et d’expertise (avec le soutien du nouveau laboratoire de recherche de McAfee récemment implanté à Dubaï), mais également des services stratégiques uniques : « Contextual Threat Intelligence », « Open Source Intelligence » enquête, évaluation des défenses contre les dénis de service distribués, recherche scientifique et analyse de la dangerosité des malware ciblés.

« La fréquence croissante des pannes dues aux activités hacktivistes, criminelles et terroristes soulève inévitablement la question de la sécurité », déclare à datasecuritybreach.fr Gert-Jan Schenk, président EMEA de McAfee. « Les organisations doivent être en mesure de faire face à ces attaques afin de minimiser leur impact. C’est dans ce contexte que le centre de cyber-défense peut jouer un rôle précieux : les entreprises pourront bénéficier du soutien expérimenté des experts du centre en tirant parti de l’écosystème McAfee »

En 2013, une augmentation considérable du nombre de logiciels malveillants et d’attaques ciblées contre les organisations présentes dans la zone EMEA a été constatée. À titre d’exemple, l’Ukraine et la Biélorussie ont toutes deux enregistré une augmentation du spam de plus de 200 % au 2ème trimestre 2013. Au Moyen-Orient, le centre de cyber-défense suit de près une famille de programmes malveillants visant à voler des données financières, type de programme très actif dans des pays comme l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis ou encore le Qatar.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets