Cybersécurité Mise à jour Patch

Mises à jour urgentes de janvier 2016

Plusieurs mises à jour obligatoires et urgentes pour de nombreux produits Microsoft, Adobe et Oracle.

MS16-005 est a patcher très rapidement, du moins pour les utilisateurs sous Vista, Windows 7 ou Server 2008. En effet, sur ces systèmes, CVE-2016-0009 déclenche une exécution de code à distance (RCE), de plus cette vulnérabilité a été divulguée publiquement. Sur les systèmes d’exploitation plus récents, Windows 8 et Windows 10, la faille est non applicable ou juste classée importante.

MS16-004 est notre seconde priorité. Ce bulletin résout six vulnérabilités sous Microsoft Office qui permettent aux pirates d’exécuter du code à distance (RCE). Il est classé « critique » par Microsoft, ce qui est inhabituel pour un bulletin Office. La vulnérabilité classée critique CVE-2016-0010 est présente dans toutes les versions d’Office, de 2007 à 2016, même sous Mac et RT.

Viennent ensuite Internet Explorer (MS16-001) et Microsoft Edge (MS16-002). L’un et l’autre sont classés critiques puisqu’un pirate peut contrôler la machine visée en exploitant le navigateur via une page Web malveillante. Les deux bulletins traitent seulement deux vulnérabilités, ce qui est assez inhabituel, du moins pour Internet Explorer, navigateur pour lequel nous avions pris l’habitude de voir traiter plus de 20 vulnérabilités.

MS16-006, le dernier bulletin critique, concerne Silverlight et corrige une vulnérabilité.

MS16-010 est une vulnérabilité côté serveur dans Microsoft Exchange. Il résout quatre vulnérabilités au sein du module OWA d’Exchange qui peuvent provoquer des fuites d’information et l’exécution de script suite à la visualisation d’un e-mail.

MS16-009 a été ignoré par Microsoft. Apparemment, la publication de ce bulletin a été reportée le temps de procéder à des tests supplémentaires.

Adobe et Oracle
Adobe publie également ses mises à jour à l’occasion de ce Patch Tuesday et diffuse APSB16-02 pour Adobe Reader. Cette mise à jour résout des vulnérabilités critiques mais les classe toutes en niveau « 2 » sur l’échelle de l’exploitabilité, c’est-à-dire qu’un patch sera disponible dans les 30 prochains jours. Aucune mise à jour n’est publiée aujourd’hui pour son composant logiciel le plus attaqué, le lecteur Flash. Ou disons plutôt que sa mise à jour de janvier 2016 a été publiée en avance, fin décembre 2015. Intéressez-vous en urgence à APSB16-01 si ce n’est pas encore fait. L’une des vulnérabilités étant attaquée en aveugle, Adobe a été contraint de publier cette mise à jour avant la date prévue.

Quant à Oracle, l’éditeur prévoit de publier ce mois-ci sa mise à jour trimestrielle, en l’occurrence mardi 19 janvier. Restez à l’affût de la nouvelle version de Java, MySQL et de sa base de données d’entreprise. (Analyse publiée par Wolfgang Kandek, CTO de Qualys, Inc. dans The Laws of Vulnerabilities).

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets