Cybersécurité Patch

Patch party pour Microsoft

Le Patch Tuesday publié en ce mois de septembre septembre est chargé. Nous recevrons donc 14 nouveaux bulletins, ce qui porte à 80 le nombre de bulletins qui auront déjà été publiés jusqu’à septembre de cette année. Nous allons donc certainement dépasser les 100 bulletins publiés pour 2013 année contre 83 en 2012 et exactement 100 en 2011. Ceci reflète bien l’effervescence du marché de la sécurité informatique.

Parmi les 14 bulletins, les 8 premiers sont intitulés « Exécution de code à distance », le type de faille prisé par les pirates pour pénétrer votre réseau. Les bulletins #1 à #4 sont quant à eux intitulés « critiques » par Microsoft, ce qui signifie que les failles concernées peuvent uniquement être exploitées avec la participation de l’utilisateur. Le bulletin #1 est consacré à Sharepoint Server et devrait être la priorité absolue des administrateurs de serveurs, lesquels se seront auparavant empressés de tester et vérifier que le patch n’aura aucun impact sur une quelconque fonctionnalité critique pour l’activité de votre entreprise. Le bulletin #2 devrait être une priorité de l’équipe chargée de la sécurité du parc informatique. En effet, il concerne une faille dans Microsoft Office qui peut être déclenchée par la simple prévisualisation d’un email dans Outlook, c’est-à-dire sans même ouvrir le courrier électronique. Outlook pour Office 2007 et 2010 est concerné par cette faille.

Le bulletin #3 est une mise à jour critique pour Internet Explorer (IE) et concerne toutes les versions de IE6 à IE10, y compris sous Windows 8 et Windows RT. Le bulletin #4, qui est le dernier bulletin critique, est consacré à une faille sous Windows, mais qui ne concerne que les systèmes d’exploitation appartenant presque au passé, à savoir Windows XP et Windows Server 2003. Par conséquent, vous devriez dès à présent supprimer progressivement ces systèmes d’exploitation qui ne bénéficieront plus du support des patchs de sécurité à compter d’avril 2014, tout comme Office 2003 qui sera aussi privé de ce support dès avril prochain. Ces systèmes d’exploitation ainsi que la suite Office commenceront alors à cumuler les vulnérabilités non résolues et attireront donc des pirates qui pourront disposer d’outils faciles à utiliser et infaillibles pour exploiter des configurations sous XP/2003 ou exécutant Office 2003.

Parmi les bulletins restants, les #6, #7 et #8 sont des priorités car ils traitent de failles Office (Word, Excel et Access) qui peuvent être exploitées pour prendre le contrôle d’une machine ciblée. Toutes les versions Office 2003, 2007, 2010 et 2013 sont concernées et le bulletin #7 s’applique également à Excel sous Mac OS X Office 2011. En résumé, il s’agit donc d’un Patch Tuesday important, surtout pour les vulnérabilités bureautiques, au moins si vous n’exécutez pas Sharepoint Server.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets