backdoor Cybersécurité Logiciels Microsoft Mise à jour Patch Social engineering

BadWinmail : Mail piégé via Outlook pour infiltrer un ordinateur

Outlook

Un mail envoyé vers Outlook permettait de prendre la main sur le système informatique du récepteur de la missive.

Un chercheur en sécurité informatique, connu sous le nom de Li Haifei a découvert comment prendre la main sur la machine d’un utilisateur de Outlook. A la réception d’un courriel piégé, l’attaque pouvait être orchestrée. Baptisée BadWinmail, la vulnérabilité était très facile à exploiter et ne nécessitait pas beaucoup d’interaction avec le récepteur du courrier malveillant. Il suffisait, seulement, d’afficher le mail qui contenait le fichier Flash ouvrant la malveillance. Une fois de plus, le problème vient de Flash et de l’Object Linking and Embedding (OLE) qui permet l’intégration de quasiment n’importe quoi à l’intérieur de documents. L’infiltration par cette méthode permet ensuite au pirate d’injecter un logiciel espion, par exemple. Microsoft a déployé le patch correcteur début décembre.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets