Via la prise USB d’une Toyota Corolla, un chercheur en informatique, bloque la voiture à coup de DDoS.

Le monde du « sans connexion » envahi nos vies. La marche de l’IoT est lancée et rien ne l’arrêtera vue les enjeux économiques. L’important, que le client achète, on verra ensuite pour sa sécurité. Du moins si le client est encore vivant.

Inoue Hiroyuki, professeur en informatique à la Graduate School of Information Sciences de l’université d’Hiroshima a expliqué comment il avait « planté » une Toyota Corolla avec 90€. Une clé USB trafiquée et un DDoS via le port USB de la voiture « Le pilote était incapable de bouger la voiture en appuyant sur l’accélérateur » explique-t-il dans le Japan Times. L’agrégé en informatique a indiqué avoir aussi été capable d’ouvrir et fermer les fenêtres de la voiture, afficher une lecture de compteur de vitesse incorrecte et geler l’accélérateur. Toyota a annonçait qu’il allait continuer « à faire des efforts » pour améliorer la sécurité de ses véhicules.

Il serait peut-être temps d’arrêter de nous prendre pour des idiots ? En juillet 2015, une Jeep Cherokee, et un mois plus tard, une Corvette étaient elles aussi malmenées. Le piratage des voitures ne fait que débuter ! Pour le moment, il ne se déroule officiellement que dans des laboratoires.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets