Cybersécurité Identité numérique

Geneva, le priseur de censure ?

La censure d’Internet par des gouvernements autoritaires interdit un accès libre à l’information. Des millions de personnes dans le monde bloquées. Des chercheurs viennent de présenter Geneva, un tueur de censure ?

Les tentatives pour échapper à une telle censure se sont transformées en une course sans cesse croissante pour suivre le rythme de la censure sur Internet, en constante évolution et de plus en plus sophistiquée. Les régimes de censure ont eu l’avantage dans cette course. Les chercheurs doivent chercher manuellement des moyens de contourner cette censure. Processus qui prend beaucoup de temps.

Des universitaires américains viennent de présenter à Londres Geneva. Un algorithme capable de contourner les outils mis en place pour bloquer la liberté d’expression sur la toile.

De nouveaux travaux dirigés par des informaticiens de l’Université du Maryland vont-ils modifier l’équilibre de la course à la censure ?

Les chercheurs ont développé un outil baptisé Genetic Evasion (Geneva).

Cette IA apprend automatiquement à contourner la censure.

Elle a été testée en Chine, en Inde et au Kazakhstan. Genèva a trouvé des dizaines de façons de contourner la censure en exploitant des bogues.

Des « accès » pratiquement impossibles à trouver manuellement.

Cette intelligence artificielle a été présentée lors de la 26e conférence sur la sécurité des ordinateurs et des communications (ACM – Londres). « Avec Genèva nous avons pour la première fois, un avantage majeur dans cette course, déclare Dave Levin, professeur assistant en informatique à l’UMD. Geneva représente le premier pas contre les censeurs. »

Et gagner cette course signifie permettre la liberté de parole à des millions d’utilisateurs à travers le monde.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets