France 3, Le Monde, RCF… plusieurs médias français dans la ligne de mire des pirates informatiques de l’opération Anti #CharlieHebdo. Étonnant, des frères ennemis s’allient pour une même cause.

L’Armée Électronique Syrienne ressort de sa cachette 2.0 en s’attaquant au journal Le Monde. Les pirates, pro Bachar-Al-Assad, via une technique qu’ils exploitent avec, malheureusement, efficacité. Parmi les victimes, la sécurité du journal Le Monde. Le CMS de la rédaction, mais aussi le Twitter ont été manipulés. Un courriel piégé aurait permis à la SEA de prendre la main sur le quotidien français. La SEA a indiqué, dans plusieurs Tweets «Je ne suis pas Charlie» ainsi qu’un rappel sur les bombardements en Syrie. Étonnant, les pirates de l’opération anti #charliehebdo ne sont pourtant pas des pro Bachar-Al-Assad. La SEA a déjà piraté Forbes, eBay, le FC Barcelone, Reuters ou encore The Sun.

Du côté des pirates ayant lancé une opération contre le web français, trois nouveaux groupes viennent d’apparaitre. ZATAZ.COM en a recensé plus d’une trentaine. Les nouveaux se sont attaqués à plusieurs sites appartenant aux groupes France Télévision avec des espaces basés en Outre-mer ou encore  les sites Internet régionaux de France 3. Une attaque qui a du obliger France Télévision a fermer les possibilités de diffuser le moindre article sur ses sites.

Pendant ce temps…
… La Fédération de Tennis vient de déposer plainte après le piratage d’un millier de site de club que la FFT hébergeait. : « Un large éventail de sites des comités et clubs a fait l’objet d’usurpation par des individus qui les utilisent comme vitrine de leurs revendications. Il n’échappera à personne le lien avec les événements tragiques de ces derniers jours. » indique un courriel diffusé aux présidents de club. Étonnant, le groupe montré du doigt, les Fellaga Anonymous n’ont pas revendiqué cette attaque.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets