Cybersécurité Justice loi Twitter

Quand la propagande tourne au nez rouge

MacRansom

La presse s’est fait l’écho de la fermeture de 9,200 comptes Twitter de djihadistes par Anonymous. Vraiment ?

On a lu un peu partout que le groupe informel Anonymous avait réussi à faire fermer 9,200 comptes Twitter de présumés djihadistes. Une belle action signée Anonymous. Sauf que… Anonymous n’y est pour rien. Derrière cette liste, un site et un internaute anonyme qui en avait marre de voir s’afficher dans le réseau de micro blogging Twitter des images de soldats américains morts. Bilan, il a regroupé des comptes de présumés djihadistes via différents espaces les regroupant eux même de leurs côtés. Le message de XRSone, l’auteur de cette idée, a depuis disparu. La liste des adresses est toujours active via un nouvel espace numérique. Elle affiche plus de 8,908 sites actifs, suspectés d’être pro ISIS. 5,460 ont déjà été fermés par Twitter.

Il y a de forte chance que l’Oncle Sam lui a tapé, gentiment, sur les doigts. Pendant ce temps, les djihadistes ont diffusé les identités d’une centaine de soldats américains. Adresses et photographies mis en ligne pour que ces derniers soient tués « Grâce à l’énorme quantité de données que nous avons obtenues de différents serveurs et bases de données, nous avons décidé de communiquer 100 adresses afin que nos frères résidant en États-Unis d’Amérique puissent s’occuper de vous« . Bref, de la propagande que le Pentagone prend cependant très au sérieux. Les pseudos pirates de l’EI on simplement profité de la langue bien pendue de certains militaires sur Facebook ou encore Twitter. Preuve que lire le guide du bon usage des Médias Sociaux pour les militaires sur le terrain n’est pas un vain mot.

Un guide pour les militaires français
Les médias sociaux sont des plates-formes qui peuvent être collaboratives, de partage et d’échange. Ils offrent des services très variés aux utilisateurs : actualités, mails, chats, blogs, partage de photos, vidéos, géolocalisation, wiki , forum… Les réseaux sociaux font partie intégrante des médias sociaux, ils réunissent des individus autour d’intérêts communs. Le Ministère Français de la Défense a diffusé, il y a quelques temps, un guide à destination des militaires « Notre objectif est de vous aider à utiliser ces médias, à vous poser les bonnes questions avant de publier certains contenus et de vous sensibiliser aux risques potentiels lorsque vous publiez des photos, des vidéos, des informations relatives à une opération, à votre situation personnelle…« 

Un guide à mettre dans toutes les mains, il explique les règles de bon usage, pour un militaire, mais aussi pour les familles. Utiliser les médias sociaux en toute sécurité sans jamais mettre en péril ni le bon déroulement d’une opération, ni votre vie, ni celle de vos camarades ou de votre famille tout en conservant la liberté de surfer sur les réseaux sociaux.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets