piratage de banques assurance RGPD cas d'école banque Cyberattaques

Banque JP Morgan : Arrestation d’un 3ème pirate

Un troisième suspect présumé responsable de la violation des données de JP Morgan Chase, en 2014, arrêté à l’aéroport de New York.

En 2014, la banque JP Morgan subissait l’un des plus importants piratages informatiques de ces dernières années. 76 millions de clients et sept millions d’entreprises se retrouvaient dans les mains de malveillants. Deux ans plus tard, le FBI et l’US Secret Service New York Field Office (USSS) de l’Oncle Sam continuent de traquer les pirates. Deux sont déjà sous les verrous. Gery Shalon et Ziv Orenstein ont été arrêtés en Israël en juillet 2015. Un troisième vient d’être arrêté par les autorités américaines à l’aéroport JF Kennedy (New York).

Joshua Samuel Aaron, 32 ans, connu sous le pseudonyme de Mike Shields, pouvait rester en Russie et échapper à l’extradition. Ressortissant américain, il a préféré se rendre « pour répondre de manière responsable aux accusations » annonce son avocat. Il a été inculpé de fraude et piratage en novembre 2015. Gery Shalon signait ses fraudes, dont en France, sous les pseudonymes de Garri Shalelashvili, Gabi, Philippe Mousset et Christopher Engeham. Ziv Orenstein utilisait aussi des pseudonymes, dont John Avery et Aviv Stein.

Aaron risque 5 ans de prison pour piratage informatique, 5 ans pour conspiration numérique, 5 ans pour piratage, 5 ans pour fraude, 20 ans pour « Securities Market Manipulation Scheme« , 20 ans pour vol, 20 ans pour fraude, 15 ans pour vol de documents, 2 ans pour vol d’identité et 20 ans pour manipulation bancaire illégale. Bref, Aaron et ses amis risquent 117 ans de prison ferme !

2 commentaires sur “Banque JP Morgan : Arrestation d’un 3ème pirate”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *