backdoor Cybersécurité Social engineering

Du matériel d’espionnage découvert dans une école parisienne

Découverte d’un matériel électronique d’espionnage dans les locaux d’une école du Nord-Est Parisien. Il visait des anarchistes locaux.

Le blog du groupe d’anarchistes La Discordia revient sur la découverte d’un étrange matériel d’espionnage qui semble avoir visé la bibliothèque de ce groupe politique parisien. Une caméra, une connexion GSM, du matos qui semble être une pirate box, un transmetteur GSM Jablotron (290€), un routeur de chez PEPLink et une puce GSM Orange. Le tout caché dans une boite « faite maison », raccordée à un chouette petit pc de la famille des Fit PC. Dans ce cas, un fit-PC2 à 400 euros, fabriqué en Israël. Bref, plus de 1.000€ de matos pour espionner cette bibliothèque qui est née en avril 2015 et qui s’est donnée comme mission de partager des informations sur l’actualité du mouvement révolutionnaire et anti-autoritaire à travers le monde.

1 Comment
  1. new soft 4 ans ago

    Moi qui croyait que l’espionnage des citoyens français débutait en 2013.ILs ont fait vire alors.

Comments are closed.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets