code malveillant rgpd Shadow Brokers iot cybercrime

Etude de cas CD&B : Sécuriser les fichiers grâce à un audit

Les serveurs de fichiers sont connus pour être la principale cible pour les attaques (Verizon, Data Breach Investigations Report 2017). Afin de pouvoir garder leurs fichiers sécurisés, et ne permettre que l’accès à ceux qui en ont besoin, les organisations ont besoin d’une visibilité sur qui a accès, qui utilise l’accès et quelles actions sont effectuées sur les fichiers.

Cet audit de fichiers permet aux entreprises de sécuriser leurs données sensibles. Lorsqu’un bon audit de fichier est en place, il peut aider à identifier une violation de données ainsi qu’à en arrêter une. Fonctionnalités d’un audit de fichiers. La société IS Decisions propose d’examiner les fonctionnalités qui devraient faire partie de l’audit des fichiers. Des fonctionnalités qui peuvent s’appliquer à la fois aux outils Windows natifs et aux solutions tierces. Nous y retrouvons, l’Enregistrement qui correspond à tous les accès et modifications aux fichiers et dossiers, y compris les données et les autorisations, doivent être enregistrés. La Visibilité : toutes les données du journal d’audit doivent être facilement accessibles pour être consultées, filtrées, recherchées, etc. Les Alertes : les notifications doivent être envoyées en fonction des critères correspondants aux actions jugées suspectes. Et les Rapports. Une option un peu compliqué, mais même les outils natifs ont la possibilité d’exporter les données du journal. Donc, même si ce n’est pas joli, la capacité de générer des «rapports» partageables devrait faire partie de l’audit des fichiers. Pour en savoir plus sur la sécurisation des fichiers via un audit approprié, c’est à lire ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *