Contrefaçon Cyber-attaque Cybersécurité Entreprise Piratage Social engineering Virus Wordpress

Un faux site de l’Electronic Frontier Foundation diffuse des malwares

Un site Internet usurpant l’image de l’Electronic Frontier Foundation bloqué par Google. Il diffusait des logiciels malveillants.

L’Electronic Frontier Foundation est une fondation en charge de la préservation de la vie privée dans le monde numérique. L’EFF vient d’être aidé par Google à faire disparaitre un site Internet usurpant son nom et son image. Le nom de domaine electronicfrontierfoundation.org a été ouvert le 4 août dernier. Il diffusait des logiciels malveillants via de fausses publicités et mises à jour.

Les codes malveillants font partie de la famille de Pawn Storm, une attaque découverte par Trend Micro, en 2014. Les pirates, derrière Pawn, seraient des russes et agiraient sur la toile depuis 2007. L’une des failles, un 0day Oracle. Certains chercheurs en cyber-sécurité ont noté que les attaques de Pawn Storm utilisent des malwares personnalisés et ont des objectifs qui sont étonnamment semblables aux attaques Sednit et Sofacy, d’autres campagnes de diffusion de logiciels malveillants. Des attaques initiées par le groupe Advanced Persistent Threat 28 (APT28). Selon l’américain FireEye, APT28 serait liée au gouvernement russe. L’adresse electronicfrontierfoundation.org redirige dorénavant vers la véritable adresse de l’EFF : eff.org.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets