payer un ransomware

Un tiers des directeurs informatiques français seraient prêts à payer un ransomware pour éviter les amendes liées au RGPD

Un directeur informatique sur trois préfère payer un ransomware en raison du coup de réinstallation. Une étude commandée par Sophos a révélé qu’un tiers (33%) des directeurs informatiques français seraient «vraiment» prêts à payer les rançons demandées par des cybercriminels, qui auraient volé leurs données professionnelles, plutôt que de signaler la violation aux autorités et […]