Chiffrement cryptage Cybersécurité

Nouveau Point d’Accès WiFi Sécurisé à la norme 802.11ac

risques numériques

Le nouvel AP300 combine les fonctions WiFi les plus avancées avec un très haut niveau de sécurité pour mieux protéger les utilisateurs contre les attaques via Internet.

WatchGuard Technologies, spécialiste des boîtiers de sécurité réseau multifonctions, annonce l’AP300, un nouveau point d’accès WiFi sécurisé. Conçu pour fonctionner avec les boîtiers UTM (Unified Threat Management) Firebox de WatchGuard, l’AP300 délivre des accès réseau sans fil haute performance combinés avec des services de sécurité avancés pour aider les utilisateurs à mieux protéger leurs accès Internet via les réseaux WiFi. L’AP300 supporte la norme 802.11ac, le standard WiFi le plus récent et intègre une série de nouvelles fonctionnalités réseau sans fil conçues pour les entreprises dont le ‘Fast Roaming’ pour améliorer la qualité des transmissions pour les clients en voix sur IP ; le ‘Fast Handover’, qui permet de forcer des postes clients à basculer d’un point d’accès à un autre pour bénéficier d’un meilleur signal ; et ‘Band Steering’ pour basculer des postes clients vers la bande des 5 GHz moins encombrée.

Les réseaux sans fil deviennent omniprésents dans les entreprises, les magasins et les espaces publics. D’autre part, de plus en plus d’organisations offrent à leurs clients des accès WiFi gratuits afin qu’ils se connectent à Internet via des smartphones, des ordinateurs portables et d’autres équipements. Toutefois, la sécurité est un élément souvent négligé bien que critique dans l’explosion actuelle des accès WiFi. Et au fur et à mesure de l’augmentation de leur nombre, leur vulnérabilité aux attaques, qu’elles soient opportunistes ou ciblées, s’accroît aussi.

“Les organisations dans tous les secteurs font face à une demande croissante de la part de leurs clients, de leurs partenaires et de leurs employés pour des accès réseau sans fil. Malheureusement les ‘hackers’ ne cessent également d’essayer de pénétrer sur ces réseaux,” a déclaré Ryan Orsi, director of product management chez WatchGuard. “Les entreprises doivent améliorer leurs défenses, spécialement sur le sans fil. Celles qui négligent la sécurité de leurs réseaux WiFi, à commencer par leurs hotspots invités, s’exposent à de nombreux risques. Notre nouvel AP300 combine les technologies sans fil les plus récentes et les fonctions de sécurité les plus avancées afin d’aider nos clients à se protéger contre les menaces en ligne via les réseaux WiFi.”

Les menaces de sécurité qui peuvent toucher les réseaux sans fil comprennent:
·         Usurpation de mots de passe Wi-Fi : Les points d’accès sans fil qui utilisent toujours d’anciens protocoles de sécurité, tels que le WEP, sont des cibles faciles car les mots de passe sont réputés faciles à ‘craquer’.

·         Hotspots pirates: Rien n’empêche physiquement un cyber criminel d’implanter un point d’accès pirate à proximité d’un hotspot officiel avec un SSID correspondant, invitant les utilisateurs à s’y connecter. Les victimes de ce point d’accès pirate peuvent recevoir du code malveillant, qui passe souvent inaperçu.

·         Implantation de malwares: Des clients accédant à un réseau sans fil invité sont susceptibles de repartir avec des malwares non désirés, délivrés par des utilisateurs mal intentionnés à proximité. Une tactique couramment utilisée par les ‘hackers’ est d’installer une porte dérobée sur le réseau, qui leur permet d’y ré accéder plus tard pour voler des données sensibles.

·         Mise sur écoute: Les invités prennent le risque que leurs communications privées soient interceptées par des cyber espions lorsqu’ils sont sur des réseaux sans fil non protégés.

·         Vols de données: Rejoindre un réseau sans fil peut exposer les utilisateurs au risque de vol de documents privés par des individus interceptant les données transmises via le réseau.

·         Usages inappropriés et illégaux: Les entreprises offrant des accès WiFi à leurs invités risquent d’accueillir une large variété de communications illégales et potentiellement dangereuses. Des contenus inappropriés peuvent offenser d’autres utilisateurs à proximité, et des téléchargements illégaux peuvent exposer l’entreprise à des poursuites judiciaires.

·         Voisins dangereux: Le nombre d’utilisateurs connectés aux réseaux sans fil ne cesse de s’accroître, et avec lui le risque que des terminaux déjà infectés pénètrent sur le réseau. Des attaques via les mobiles, telles que Stagefright d’Android, peuvent se répandre d’un mobile à un autre, même si la victime initiale n’a pas conscience d’avoir été attaquée.

WatchGuard protège contre toutes ces menaces, en permettant aux réseaux sans fil de diriger tout leur trafic au travers de l’ensemble des services de sécurité intégrés dans les boîtiers UTM de WatchGuard, dont l’anti-virus (AV), la prévention d’intrusions (IPS), WebBlocker, spamBlocker, App Control, Reputation Enabled Defense, APT Blocker, and Data Loss Prevention. Chacun de ces services est géré par une seule et même console d’administration, et peut être exécuté sans sacrifier les performances et les débits réseau.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets