Chiffrement cryptage cryptolocker Cybersécurité Entreprise Logiciels Mise à jour Patch ransomware

Attaque de masse de Locker, un nouveau ransomware mort né

Voilà qui reste étonnant. Un étudiant ayant mis en place une démonstration qui a mal tourné ? Le code malveillant Locker touche des centaines de machines. Son auteur s’excuse et diffuse de quoi se soigner ?

Il se nomme Poka BrightMinds. Derrière ce pseudonyme, l’auteur du ransomware V Locker. Depuis le 25 mai, ce microbe infecte et chiffre des milliers de données dans le monde. Une démonstration qui aurait mal tourné ? Son auteur vient de s’excuser en diffusant la base de données des clés publiques, privées et bitcoins employés par V Locker.

Dans la foulée, et avec la présence de ces données, un outil a été réalisé afin de déchiffrer les fichiers. Locker Unlocker va déchiffrer les fichiers infectés par « v Locker ». L’ensemble de la base de données des clés a été inclus dans l’outil. Bilan, le programme de Nathan Scott fait tout de même 70 Mo mais permet de sauver les contenus des disques durs piégés. Attention, cette version ne fonctionnera que pour les victimes qui connaissent leur adresse BitCoin. Une adresse donnée lors de l’attaque.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets