backdoor Cyber-attaque Cybersécurité Entreprise escroquerie Fuite de données Particuliers Piratage Vie privée Virus

Découverte d’une nouvelle technique de camouflage dans un malware

Les experts de l’éditeur allemand G DATA ont découvert de nouveaux programmes malveillants liés à un botnet Andromède. Un de ces codes, qui se distribue via des macros dans les documents Word manipulés, utilise une technique rare de camouflage par stéganographie. « Le malware se comporte comme une poupée russe sur le système. Il révèle progressivement son objectif« , explique à DataSecurityBreach.fr Ralf Benzmüller, directeur du G Data SecurityLabs. « Les systèmes infectés sont destinés à être utilisés comme PC zombies dans le botnet Andromède / Gamarue« .

Infection en 5 étapes
Le début de l’attaque s’effectue par un document MS Word manipulé. Un tel document se propage par e-mails de spam. Dans le cas étudié, le nom du document suggère qu’il s’agit d‘un contrat. En ouvrant le document et en activant les Macros Office, la victime active une série d’actions qui vont amener à l’infection. Un premier programme déchiffre un second code stocké dans une image (stéganographie). Celui-ci lance en cascade un troisième code en mémoire (le payload) qui injecte la charge utile dans le système. Ce dernier programme malveillant, msnjauzge.exe, intègre une entrée de démarrage automatique dans le Registre pour survivre au redémarrage système : le système cible est infecté.

Le Botnet Andromède identifié
Le fichier msnjauzge.exe est le point d’entrée d’un botnet bien connu appelé Andromède, aussi connu sous le nom de Gamarue. Ce botnet est connu pour avoir livré le cheval de Troie bancaire ZeuS en 2011. Lors de cette analyse, le serveur C&C contacté par l‘échantillon étudié était en ligne, mais n’avait pas délivré de code supplémentaire sur la machine infectée. Par conséquent, l’utilisation prévue pour ce botnet n‘est pas encore déterminée. (Gdata)

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets