Cybersécurité Justice

Justice – Diffamation sur Facebook condamnable en France

session Alliance FIDO facebook

Une Internaute qui avait publié sur Facebook des propos diffamatoires à l’encontre d’une boîte de nuit a été condamnée à 300 € d’amende avec sursis, et à verser 800 € au plaignant.

Le site juridique Legalis revient sur l’affaire d’une jeune internaute pensant que Facebook et Internet était des lieux ou il était possible d’injurier et diffamer à loisir. Le tribunal correctionnel de Béthune en a décidé autrement en condamnant la dame à 300 € d’amende avec sursis, et à verser à la direction de la boite de nuit 800 € dont 400 € de dommages-intérêts. Le tribunal a voulu rappeler que l’on ne pouvait pas écrire n’importe quoi impunément, sur Facebook comme sur n’importe quel support de diffusion. La jeune femme avait repris une « information » d’un ami, qu’elle n’avait pas vérifiée relatant une fausse altercation avec les vigiles d’une boite de nuit. 4.000 viewers plus tard, la dame efface le message mais les dirigeants avaient déposé plainte dans la foulée.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets