Cyber-attaque DDoS Leak Piratage Sécurité

L’opérateur Mobil COM piraté

L’opérateur téléphonique tchèque Mobil COM a été piraté. D’après les informations que la rédaction de DataSecurityBreach.fr a pu collecter, une base de données clients a été copiée par des pirates informatiques qui agissent sous le nom d’un groupe baptisé Pay load Crew. Des emails, des mots de passe (MD5), des numéros de téléphones… ont été pris en main par les jeunes visiteurs qui signent sous les pseudonymes de Phen0, Englos et Azr.

Nous avons pu joindre ces pirates afin de comprendre leurs motivations. « Nos motivations sont diverses, expliquent-ils à la rédaction de Data Security Breach. Cela peut allez de simplement montrer au site – victime – qu’ils ne sont pas si sécurisés que ça. Il peut aussi y avoir l’argent. C’est plus rare car habituellement nous jetons à la « poubelle » les cartes bancaires. Ou nous piratons tout simplement pour des raisons personnelles« .

Lors de leurs piratages, les membres du PLC copient des bases de données qu’ils diffusent sur la toile. Quid des iSQL copiées ? « Nous les regardons attentivement. Nous  regardons si les informations sont bien correctes à ceux du site. Nous retirons les informations bancaire, si il y’en a, et collons les dump dans des sites tels que zerobin, pastebin. Nous souhaitons communiquer à propos de nos attaques. Nous pourrions être plus méchant si nous le voulions« .

Dans l’attaque à l’encontre de Mobil COM, les trois pirates ont annoncé avoir été motivés après l’arrestation de l’un des membres de ce crew « emmener un des nôtres n’a fait que nous booster » indiquent-ils dans le fichier qu’ils ont diffusé sur la toile. Nous avons souhaité savoir s’ils ne craignaient pas de finir comme ce membre, AngryBird ? « Non, pour tout vous dire cela fait déjà un an qu’on avait prévu d’être stoppé par la police en charge de la cybercriminalité. Nous nous étions tous mis d’accord. Nous savons ce que nous risquons, donc autant continuer jusqu’à la fin. Personnellement [dixit Englos, Ndr], la cyberpolice m’a déjà retrouvé. Elle m’a contacté pour coopérer et livrer des noms, je n’ai jamais rappelé« .

 

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets