Cybersécurité Logiciels Particuliers Social engineering Tor Twitter

Piratage de comptes Twitter, une fuite que le petit oiseau prend au sérieux

Plusieurs centaines d’utilisateurs de Twitter alertés par le site de micro blogging suite à une attaque informatique qui aurait été fomentée par un gouvernement étranger.

Twitter a-t-il pris le chemin de la communication de Facebook ? Il faut dire aussi que le petit oiseau peine à prendre le pouvoir des réseaux de micro blogging dominé des pieds et de la tête par Facebook.

Comme pour Facebook en octobre, Twitter vient d’alerter plusieurs centaines de ses utilisateurs à la suite de la découverte d’une tentative de piratage de comptes. Comme pour Facebook, l’attaque aurait été signée par un gouvernement étranger. Une faille de sécurité informatique inconnue qui aurait été utilisée par des pirates « soutenus par un Etat » ? Twitter indique, dans les courriels envoyés lors du week-end du 12/13 décembre 2015, qu’il écrit à « titre de précaution« .

Bref, une base de données qui a dû être « tapée » par des pirates Russes, Chinois, Indiens… retrouvée dans le blackmarket par une société de sécurité informatique. Rien de nouveau sous le soleil tant les bases de données de ce type pullulent.

Pour le cas de Twitter, des adresses mail, des adresses IP et des numéros de téléphone ont été retrouvées. « Nous enquêtons activement sur cette question […] rien ne prouve à ce stade qu’ils aient obtenu des informations sur votre compte« . Twitter propose aux internautes d’utiliser TOR pour protéger leurs communications passant par Internet.

Avec 2,5 millions d’utilisateurs quotidiens, le réseau Tor est système le plus populaire au monde pour protéger l’anonymat des utilisateurs d’Internet.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets