Entreprise Sauvegarde

Sauvegarde de données : ça coinçe encore

D’après une récente étude auprès de ses clients, Kroll Ontrack, leader sur le marché de la récupération de données, de la recherche d’informations et de preuves informatiques, a découvert que même si 60 % des personnes interrogées avaient une solution de sauvegarde en place au moment de la perte de données, la sauvegarde n’était pas à jour ou ne fonctionnait pas correctement. À l’approche de la journée mondiale de la sauvegarde, le 31 mars 2013, ces résultats, ainsi que DataSecurityBreach.fr, rappellent qu’il est important de vérifier qu’une sauvegarde fonctionne correctement et capture un ensemble de données actuel et précis. De plus, les résultats de l’étude indiquent que le disque dur externe reste le mode de  sauvegarde le plus utilisé pour les données personnelles et professionnelles. En fait, 60 % des personnes interrogées ont eu recours à une solution de disque dur externe, 15 % au cloud computing et 15 % à la sauvegarde sur bande. Quelle que soit la solution, plusieurs scénarios courants peuvent donner lieu à des pertes de données :

·         un disque externe connecté de manière occasionnelle et une sauvegarde non automatisée et effectuée à la demande ;

·         un ordinateur éteint au moment d’une sauvegarde programmée et non configuré pour l’effectuer à un autre moment ;

·         la défaillance d’un logiciel de sauvegarde ;

·         une sauvegarde dont l’espace de destination est plein ;

·         un profil de sauvegarde ne couvrant pas l’intégralité du périphérique à sauvegarder ;

·         un fichier perdu avant la sauvegarde programmée.

« L’utilisation d’une solution de sauvegarde est essentielle pour tout professionnel ou particulier qui veut se protéger contre la perte de données », estime à Data Security Breach Magazine Paul Dujancourt, directeur général de Kroll Ontrack France. « Cependant, comme les résultats de notre récente étude mondiale le démontrent, même une solution de type disque externe ou cloud computing réputée ne donne pas toujours les résultats escomptés. Une solution de sauvegarde n’est efficace que si l’utilisateur ou l’administrateur informatique s’assure que la solution fonctionne comme prévu et que la sauvegarde est complète. »

Sur 600 clients interrogés, dont un tiers ont subi une perte de données personnelles et deux tiers ont perdu des données professionnelles. Après avoir subi une perte de données, 87 % des personnes interrogées ont indiqué qu’il était extrêmement probable ou assez probable qu’elles recherchent une solution de sauvegarde. Parmi elles, près de 60 % recherchent une solution de type disque dur externe et environ un quart envisage le cloud computing pour protéger leurs données. Les 13 % restants qui ne prévoient pas de rechercher une solution de sauvegarde ont cité le temps et les dépenses associés à la recherche et à l’administration comme principal obstacle à sa prise en compte.

DataSecuritybreach.fr vous propose les conseils pour une sauvegarde réussie

·         Prenez le temps d’investir dans une solution de sauvegarde et d’établir un calendrier de sauvegarde.

·         Vérifiez que les sauvegardes s’exécutent régulièrement, conformément au calendrier établi.

·         Consultez les rapports de sauvegarde pour identifier les erreurs ou les échecs.

·         Testez régulièrement les sauvegardes pour vous assurer que les données ont été correctement capturées et que les fichiers sont intacts.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets