Sécurité Smartphone

Tenter de cadrer les Adwares

Les Adwares, DataSecurityBreach.fr vous parle très souvent de ces programmes publicitaires associés à des réseaux publicitaires présentent des risques pour la confidentialité des utilisateurs et nuisent à leur expérience de navigation. Si la majorité des publicités apparaissent en toute légitimité sur les appareils mobiles, une poignée de réseaux publicitaires présentent clairement un risque pour les utilisateurs. Comme les annonceurs, les réseaux publicitaires ont accès à d’énormes volumes de données personnelles et jouent un rôle clé au cœur de l’écosystème de la mobilité. Il est donc crucial qu’ils assurent la confidentialité des données des utilisateurs. Il n’existe pour le moment pas de système de classification formel et normalisé au sein de l’industrie de la mobilité pour les publicités mobiles. Un manque de clarté qui est pénalisant pour les utilisateurs.

De nouvelles règles et standards C’est la raison pour laquelle Lookout a dévoilé à Data Security Breach de nouvelles règles et standards qui définissent les pratiques acceptables en matière de publicité, garantes d’une expérience utilisateur agréable et d’un respect réel de la confidentialité. L’éditeur laissera suffisamment de temps aux différents acteurs de l’industrie – régies publicitaires, annonceurs, développeurs d’applications –  pour qu’ils puissent revoir leurs pratiques. A compter du 13 juin, les publicités qui ne se conforment pas à ces bonnes pratiques et règles seront placées dans la catégorie des programmes publicitaires. Par ailleurs, dans 45 jours Lookout considérera comme logiciels publicitaires les réseaux publicitaires qui ne sollicitent pas ouvertement le consentement de l’utilisateur avant d’effectuer les actions suivantes :

· affichage de publicité en dehors du périmètre de l’application ;

· collecte insolite d’informations permettant d’identifier l’utilisateur ;

· exécution d’actions inattendues suite au clic sur une publicité.

Protéger avant tout les utilisateurs

Pour l’éditeur, l’utilisateur doit pouvoir donner son consentement après avoir reçu une alerte claire et lisible, qui le prévient que l’application inclut un réseau publicitaire capable d’effectuer au moins une des actions citées ci-dessus. L’utilisateur doit se voir offrir la possibilité d’accepter ou de refuser. L’alerte doit être mise en avant, sans être noyée au milieu des conditions d’utilisation ; tous les développeurs d’applications ont l’obligation de la prévoir dans leur code. Tout réseau publicitaire qui effectue les actions listées ci-dessous, sans demander au préalable l’accord de l’utilisateur, sera considéré comme un logiciel publicitaire à compter du 13 juin 2013.   Les réseaux publicitaires qui affichent leurs publicités en dehors du périmètre de l’application, doivent demander au préalable le consentement de l’utilisateur avant d’effectuer les actions suivantes :

· affichage de publicités dans la barre de notification du système (il s’agit des publicités en mode « push ») ;

· affichage de nouvelles icônes ou de nouveaux raccourcis sur le bureau mobile ;

· modification des paramètres du navigateur, tels que les favoris, sur la page d’accueil par défaut ;

· modification des paramètres de numérotation du téléphone, comme par exemple la sonnerie.

Collecte insolite d’informations

d’identification Lookout estime que les réseaux publicitaires n’ont pas besoin, dans la plupart des cas, de collecter des informations permettant d’identifier une personne s’ils n’ont pas obtenu son accord préalable. Lorsque l’application qui les contient est exécutée pour la première fois, ces réseaux doivent solliciter le consentement de l’utilisateur pour collecter les éléments suivants :

· numéro MSISDN de l’utilisateur (numéro de téléphone) ;

· adresse email de l’utilisateur ;

· historique de navigation de l’utilisateur, ou de ses appels et SMS ;

· numéro IMSI de l’utilisateur (sauf si utilisé à des fins autres que publicitaires comme par exemple par l’opérateur pour la facturation).

Actions inattenduesconsécutives à un clic

Si, pour quelque raison que ce soit, un réseau publicitaire émet des appels téléphoniques ou envoie des SMS dès qu’un utilisateur clique sur une publicité, ou pour toute autre action, il doit lui demander au préalable son consentement et ceci à chaque fois.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets