Les logiciels ransomware qui prennent en otage les données contenues sur un disque dur font de gros dégâts. La preuve avec un opticien qui voit 4000 dossiers de patients chiffrés par un pirate.

Les ransomwares agissent d’une manière sournoise et efficace. Il suffit qu’un utilisateur d’un ordinateur ou d’un smartphone (ordiphone) clique sur un fichier piégé (faux pdf, fausse mise à jour apparue sur Internet, …) pour que le contenu de leur machine soit pris en main par un pirate. Les fichiers sont chiffrés. Ils sont rendus à leur propriétaire légitime en contrepartie d’une rançon.

L’opticien américain Eye Care de Bartlesville indique sur son site Internet avoir été piégé par un CryptoLocker. Bilan, 4000 dossiers de patients ont été pris en otages. Dans son « communiqué de presse », imposé par la loi américaine, l’entreprise n’indique pas la demande de rançon qui permet de déverrouiller le disque dur impacté. Il n’indique pas non plus si des sauvegardes ont permis de retrouver les informations.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets