BYOD Fuite de données Logiciels Sauvegarde

Comment rester conforme lorsque tout change ?

mise en conformité Le rgpd droit d'auteur

Par Thierry Karsenti, Directeur Technique Europe Check Point pour DatasecurityBreach.fr.

Nous voulons tous croire que nos réseaux sont entièrement protégés, que nos procédures et politiques sont totalement conformes avec les législations qui gouvernent nos secteurs. Malheureusement, croire en quelque chose ne signifie pas toujours que c’est réel. En réalité, le paysage de la sécurité évolue trop rapidement pour que les entreprises puissent rester protégées en permanence contre toutes les menaces. Nous avons réalisé en 2012 des audits de sécurité approfondis auprès de 900 entreprises à travers le monde, et avons constaté que 63% d’entre-elles étaient infectées à leur insu par des bots. Ces bots communiquent avec leurs centres de contrôle externes au moins une fois toutes les 2 heures et siphonnent activement les données des entreprises infectées.

Toutes ces entreprises sont équipées de multiples technologies de protection, telles que pare-feux, antivirus, etc., mais sont pourtant infectées, parce que leurs solutions de sécurité ne sont pas mises à jour régulièrement, ou bien parce que des changements intervenus dans leur réseau ont introduit des vulnérabilités. Dans de nombreux cas, ces infections sont la conséquence de messages de phishing ou de pièces jointes infectées ciblant les employés.

Les mails ne sont pas tous vos amis De plus, les problèmes de sécurité ne sont pas uniquement limités aux réseaux. 54% des entreprises ont subi des pertes de données suite à l’envoi d’emails à des destinataires externes par erreur ou à la publication d’informations en ligne par erreur. Il n’est donc pas surprenant qu’en mars dernier, l’Agence européenne pour la sécurité informatique et la sécurité des réseaux (ENISA) ait appelé à des actions urgentes pour lutter contre les nouvelles tendances des cyberattaques. L’ENISA est également allée plus loin en recommandant aux gouvernements et aux entreprises d’étudier des alternatives au courrier électronique, offrant une meilleure protection aux utilisateurs, ce qui confirme bien que la tâche de protéger la messagerie d’entreprise et la maintenir conforme devient insurmontable pour de nombreuses entreprises.

Ajoutez à cela la récente législation édictée par la Commission européenne sur la cybersécurité, qui élargit considérablement l’obligation de signaler les fuites de données. En conséquence, les entreprises sont confrontées à des défis croissants en matière de sécurité et de conformité.

Tout change Le défi de conformité est double. Comme nous l’avons évoqué plus tôt, la gestion courante d’un réseau introduit des changements quotidiens au niveau des équipements et des topologies. Chaque changement effectué, peu importe son ampleur, peut affecter la conformité de l’entreprise. Pour les entreprises possédant plusieurs sites en particulier, il peut être difficile pour les équipes informatiques de savoir précisément ce qui se passe sur chaque site.

Deuxièmement, la conformité n’est pas uniquement une question informatique. Il s’agit également des actions et des comportements humains, qui sont enclin à changer aussi souvent que le réseau, même si les employés reçoivent régulièrement des formations sur l’utilisation appropriée des ressources. Comme les entreprises ont de plus en plus besoin de se conformer à plusieurs réglementations (des études montrent que les entreprises de la liste Fortune 1000 doivent obéir à plus de 30 réglementations différentes), la mise en œuvre des contrôles et des politiques de sécurité pour répondre à ces exigences est devenue un sérieux défi.

Ce n’est cependant que la première étape. Les systèmes doivent également être supervisés et contrôlés régulièrement pour assurer leur conformité permanente, et il est nécessaire de présenter une analyse de la conformité en vue de rapports et d’audits. Comment les équipes informatiques des entreprises peuvent-elles répondre à ces demandes complexes et changeantes, lorsqu’elles n’ont ni les ressources ni la main-d’œuvre pour éplucher continuellement les journaux d’événements système ?

L’automatisation est la solution Pour suivre le rythme de ces demandes, il est nécessaire de pouvoir superviser automatiquement et en temps réel le réseau, les règles de sécurité et la configuration des produits de sécurité, et pouvoir mesurer l’impact des changements sur la sécurité et la conformité de l’entreprise. Une visibilité sur l’état du réseau via un tableau de bord unifié permet aux équipes informatiques de traquer et identifier les problèmes potentiels de connectivité et de trafic, et mettre en évidence les zones à risque en matière de sécurité – telles que la manière dont les différents pare-feux du réseau sont configurés, et quelles règles de sécurité sont actives sur ces équipements.

L’automatisation peut apporter aux équipes informatiques la visibilité et la réactivité dont elles ont besoin pour traiter rapidement les problèmes réseau avant qu’ils ne se transforment en risques graves. Comment les équipes informatiques peuvent-elles exactement connaître l’état de leur conformité à tout moment, au niveau des réglementations qui touchent leur secteur ? C’est à ce niveau que des outils de conformité appropriés peuvent faire une réelle différence.

En plus de permettre un management avancé du réseau et de la sécurité, un outil efficace de conformité doit être en mesure de comparer l’état de conformité des passerelles et autres équipements de sécurité avec une vaste bibliothèque de bonnes pratiques, de réglementations et de directives de sécurité. La solution doit alors superviser automatiquement les changements apportés aux règles et aux configurations, alerter les équipes informatiques de l’impact de ces changements, et suggérer des corrections pour maintenir le niveau de sécurité et de conformité. Il est également presque aussi important de pouvoir repérer et résoudre les problèmes, et documenter l’état de la sécurité de l’entreprise – pour démontrer la conformité à la direction et à des auditeurs externes.

L’automatisation aide les entreprises à regagner le contrôle de leur conformité. La solution appropriée doit aider les équipes informatiques à traquer les problèmes potentiels, à mettre en évidence les zones à risque, à comparer l’état actuel de la conformité avec les meilleures pratiques et les réglementations en vigueur, et faire des recommandations adéquates pour maintenir le niveau de sécurité et de conformité. Même si des changements sont inévitables, leur impact sur la conformité et la sécurité d’une entreprise peut être minimisés.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets