Une faille vise le navigateur de Microsoft, Internet Explorer 11. Un XSS qui permet d’injecter des cochonneries numériques lors de votre visite d’un site piégé.

Les Cross-sites scripting, le site zataz.com vous en parle malheureusement très souvent. Cette vulnérabilité, baptisée XSS, permet de modifier une page d’un site web lors de la visite de ce dernier via un url particulièrement formulé, d’injecter un code malveillant dans l’ordinateur d’un internaute et de nombreuses autres possibilités aussi malveillantes les unes que les autres.

Aujourd’hui, c’est au tour du navigateur de Microsoft, Internet Explorer 11, de souffrir du problème. Un pirate peut contourner le « same-origin » du navigateur. Bilan, comme l’explique sur SecList l’inventeur de la faille, David Leo, un pirate peut diffuser ce qu’il veut dans le navigateur d’un visiteur ainsi piégé. Une démonstration a été faite dans les pages du journal britannique Daily Mail. Microsoft a confirmé la faille.

Pour « corriger » ce problème, il suffit aux webmasteurs de modifier leurs pages web, et de passer l’en-tête X-Frame-Options avec la valeur ‘deny’ ou ‘same-origin’. Bilan, plus aucune possibilité de CSS. A noter que la firme de Redmond a été alertée en octobre 2014 et n’a toujours pas patché son navigateur.

3 Comments
  1. olivier 6 ans ago

    Bilan, plus aucune possibilité de CSS …
    Vous voulez dire xss ?

    • Damien Bancal 6 ans ago

      Css (Cross-Site Scripting) = XSS

  2. azer 6 ans ago

    « Bilan, plus aucune possibilité de XSS. »
    Car sans CSS … 🙂

Comments are closed.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets

Privacy Preference Center