fancy bear

Fancy Bear : Fuite de données sur le dopage dans le football !

Piratage de données de santé ! Ce mardi 22 Août, un groupe de pirates informatique a publié les dossiers médicaux présumés de joueurs de football qui auraient été autorisés à se « doper » au cours de la Coupe du Monde 2010.

Le groupe de pirates informatiques connu sous le nom de Fancy Bear (mais aussi APT28, Sofacy, Pawn Storm, Tsar Team) affirme que les informations ont été volées à la Wada (World Anti-Doping Agency), l’Agence mondiale antidopage. Les pirates sont souvent accusés d’espionner pour les services secrets Russes, le FSB. En 2016, Fancy Bear avait diffusé de nombreux documents sur le dopage et les tricheries olympiques dans une opération baptisée #OpOlympics. « Nous allons vous dire comment les médailles olympiques sont gagnées » annonçait l’ourson. Pour de présumés pirates officiant pour la Russie, Fancy Bear ne s’était pas privé d’allumer des sportifs locaux, comme Yuliya Stepanova ou encore en montrant du doigt un dopage étatique.

Je reste aussi sur un étonnement. Pourquoi aujourd’hui le football ? Le 25 juin 2017, la FIFA lançait une enquête « dopage » à l’encontre de joueurs de football Russe. Pour rappel, l’année prochaine, la Russie va accueillir la Coupe du Monde de football. Dernier point, alors qu’il existe des dizaines de façons de rendre anonyme le téléchargement de fichiers, Fancy Bear a choisi de stocker les fichiers volés sur le site de stockage Mega.

Pendant ce temps, le compte Twitter du FC Barcelone était infiltré. Le pirate plaisantin a annoncé l’arrivé du Parisien Angel Di Maria au FC Barcelona. Un club qui, pour rappel, est en bourse. Le genre d’annonce qui fait fluctuer la moindre action. La « blague » n’a pas été appréciée. Une plainte a été déposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *